THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 vaccinations d'oiseaux dans les deux mois en Thaïlande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: vaccinations d'oiseaux dans les deux mois en Thaïlande   Lun 21 Fév - 16:56


La Thaïlande va commencer à vacciner dans les deux mois des millions de poulets et autres oiseaux contre la grippe aviaire dans l'espoir d'éradiquer le virus encore présent dans le royaume, ont annoncé lundi de hauts responsables.• Pornchai Kittiwongsakul
lundi 21 février 2005, 14h25
Grippe aviaire: début des vaccinations d'oiseaux dans les deux mois en Thaïlande

BANGKOK (AFP) - La Thaïlande va commencer à vacciner dans les deux mois des millions de poulets et autres oiseaux contre la grippe aviaire dans l'espoir d'éradiquer le virus encore présent dans le royaume, ont annoncé lundi de hauts responsables.
La décision a été prise lors d'une rencontre d'experts présidée lundi par le Premier ministre Thaksin Shinawatra, a annoncé le vice-Premier ministre Jaturon Chaisang.
"Il a été décidé d'utiliser les vaccins sur les canards, les poulets de basse-cour, les coqs de combat, les oiseaux exotiques et les oiseaux dans les zoos -- mais pas les poulets pour l'exportation", a dit M. Jaturon à la presse.

La Thaïlande avait annoncé en octobre son projet de produire 100 millions de doses de vaccin pour les poulets si l'épizootie devenait incontrôlable dans le pays, où le virus H5N1 a tué 12 personnes.

Mais le pays avait écarté toute vaccination des poulets destinés à l'exportation alors qu'il tente de remettre sur pied une industrie décimée l'an dernier par l'épizootie et l'abattage de dizaines de millions d'oiseaux.

Thawat Suntrajarn, directeur général du Département de contrôle des maladies, a assuré que l'utilisation du vaccin serait très contrôlée.

"Nous le ferons selon les principes édictés à la fois par l'OMS (Organisation mondiale de la Santé) et l'OIE (Organisation mondiale de la santé animale)", a-t-il assuré.

Des tests récents sur 400 canards ont révélé que 39% d'entre eux étaient porteurs du virus aviaire. Il n'a pas précisé d'où venaient les canards mais a ajouté qu'un abattage --partiel ou total-- des quelque 10 millions de canards du pays était à l'étude.

Quelque huit provinces de Thaïlande (sur 76) ont actuellement des foyers de grippe aviaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Re: vaccinations d'oiseaux dans les deux mois en Thaïlande   Mar 22 Fév - 12:54


La Thaïlande approuve l'utilisation limitée du vaccin contre la grippe aviaire


La Thaïlande vaccinera les canards, les poulets de basse-cour, les coqs de combat, les oiseaux exotiques et les oiseaux dans les zoos pour empêcher la propagation de la grippe aviaire, mais ce plan ne concerne pas les poulets pour l'exportation.

Le plan a été adopté lundi lors d'une réunion d'experts présidée par le Premier ministre Thaksin Shinawatra, rapporte mardi le journal "Bangkok Post".

La commission nationale chargée de lutter contre la grippe aviaire décidera de la nature du vaccin qui sera utilisé, et fixera le calendrier de la vaccination.

Ce plan a pour but de prévenir la propagation de l'épidémie et de sauver les volailles du pays.

Depuis un certain temps, la Thaïlande réfléchissait à l'utilisation du vaccin pour éradiquer le virus de la grippe aviaire, mais n'avait pas pris de décision en raison de la préoccupation des principaux pays importateurs sur les produits vaccinés.

Depuis plus d'un an, la Thaïlande, l'un des principaux exportateurs de volailles du monde, est frappée par la grippe aviaire. Au total, 12 personnes sont mortes de la grippe aviaire, et les exportations de volailles du pays ont été fortement affectées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Re: vaccinations d'oiseaux dans les deux mois en Thaïlande   Jeu 24 Fév - 16:40


Thaïlande : Plan de vaccination contre la grippe aviaire
02/24/2005 -- 18:13(GMT+7)


Bangkok, 24 février (AVI) - La Thaïlande doit commencer dans deux mois, la vaccination contre la grippe aviaire pour des millions de poulets ainsi que pour des canards et d'autres sortes de volailles importées afin d'endiguer le risque du retour de l'épizootie, a fait savoir le 24 février le vice-Premier ministre thailandais Chaturon Chaisaeng.

Ce programme de vaccination sera réalisé sous le contrôle strict des postes médico-sanitaires thailandais, et sur la base des normes de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de l'Organisation mondiale de médecine vétérinaire.

Le Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra a également approuvé un plan d'urgence afin d'endiguer la variation du virus de la grippe aviaire. Il a également appelé les responsables thaïlandais à contrôler deux fois par an le virus grippal dans tout le pays pour découvrir au plutôt et empêcher à temps la résurgence de la maladie.-AVI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Re: vaccinations d'oiseaux dans les deux mois en Thaïlande   Sam 26 Fév - 9:41


Santé. Au Vietnam, trente pays cherchent à limiter la propagation du virus de la grippe aviaire.
Vacciner le poulet protège l'humain

Par Arnaud DUBUS

samedi 26 février 2005 (Liberation - 06:00)

Bangkok de notre correspondant


il n'est plus question d'éradiquer le virus de la grippe aviaire devenu endémique en Asie du Sud-Est, mais de limiter sa propagation par tous les moyens possibles. C'est le constat fait par des scientifiques et des représentants d'une trentaine de pays réunis cette semaine à Hô Chi Minh-ville, au Vietnam, pour mettre au point une stratégie à long terme face au fléau. L'annonce vendredi par Hanoï d'un nouveau cas humain de la maladie ­ le premier cas dans le pays en trois semaines ­ confirme que ce virus, «versatile et coriace», selon les termes d'un représentant de l'Organisation mondiale de la santé, va continuer ses ravages.

Hygiène. L'attention s'était jusqu'à présent focalisée sur le risque de mutation génétique du virus de la grippe du poulet, qui aboutirait à une nouvelle souche virale susceptible de se propager chez les humains et d'y faire des millions de victimes. Les experts réunis à Hô Chi Minh-ville estiment qu'il faut désormais se recentrer sur la lutte contre la maladie à sa source : «Si vous voulez combattre la grippe aviaire, vous devez la combattre dans les animaux», a indiqué Erwin Northoff, un officier d'information de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Pour cela, la priorité est de changer les méthodes d'élevage des volailles dans la plupart des pays d'Asie du Sud-Est. Dans les fermes familiales au Cambodge, au Vietnam, au Laos et en Thaïlande, les poulets sont élevés en liberté, en contact étroit avec les autres animaux de ferme ­ dont les canards, qui constituent le réservoir du virus de la grippe aviaire ­ et les hommes, susceptibles, eux aussi, d'être infectés. Un milieu idéal pour la transmission et la mutation du virus. «Il faut absolument qu'on change ces pratiques, surtout au Vietnam, dont l'arrière-pays est une grande ferme où animaux et éléments humains se mélangent entre eux. Il faut séparer les animaux par des moyens artificiels comme on l'a fait dans le passé en Europe», explique Anton Rychener, représentant de la FAO au Vietnam. Cela implique des enclos particuliers pour chaque espèce de la ferme et un renforcement des règles d'hygiène. Et surtout une campagne d'information qui convainque les paysans de l'importance de ces mesures.

La vaccination des volailles apparaît comme l'un des outils les plus prometteurs de l'arsenal antigrippe aviaire. Cette année, la Chine ­ seul pays à avoir mis en pratique une campagne sérieuse de vaccination des poulets ­ affirme ne pas avoir de foyer de contamination. La Thaïlande et le Vietnam envisagent de copier le grand voisin du Nord. «Les campagnes de vaccination sont inévitables si l'on veut pouvoir contrôler la situation. Nous avons préparé un projet avec les autorités vietnamiennes qui inclut, entre autres, la vaccination», dit Anton Rychener. Pour la Thaïlande, quatrième exportateur mondial de volailles, une telle campagne est risquée, car de nombreux pays sont réticents à acheter des poulets vaccinés, le vaccin restant dans le sang de l'animal mort. Pour cette raison, Bangkok, qui va commencer des tests de vaccins dans deux provinces-pilotes, ne fera traiter que les canards et les poulets élevés en liberté, les oiseaux exotiques et les coqs de combats, mais pas les volailles destinées à l'exportation. Les volailles vaccinées peuvent aussi devenir des «porteurs sains» du virus, c'est-à-dire être infectées sans en avoir les symptômes. Ce qui augmente le risque de contamination humaine.

Au terme de cette conférence organisée par la FAO et l'Office international des épizooties, un appel a été lancé pour que les pays développés augmentent leurs contributions pour la lutte contre cette maladie. Samuel Jutzi, directeur du département de la santé animale au sein de la FAO, a estimé que les quelque 14 millions d'euros versés jusqu'à présent par la communauté internationale étaient «absolument insuffisants étant donné l'ampleur de la menace».

Selon lui, 80 millions d'euros sont nécessaires à court terme pour aider les pays à installer des systèmes de surveillance sanitaire et à pouvoir réagir en cas d'apparition d'un foyer de contamination.

Réticences. La faiblesse des contributions financières a aussi sapé l'efficacité des campagnes d'abattage massif de volailles qui ont eu lieu au Vietnam l'an dernier : la plupart des paysans n'ont pas été dédommagés et sont désormais réticents à informer les autorités de l'état sanitaire de leurs élevages. «Il faut au moins compenser les pertes à 80 % si l'on veut obtenir la coopération des paysans», estime Anton Rychener.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vaccinations d'oiseaux dans les deux mois en Thaïlande   

Revenir en haut Aller en bas
 
vaccinations d'oiseaux dans les deux mois en Thaïlande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combien d'oiseaux dans ma volière?
» souci avec mon chaton de deux mois
» Petite chèvre de deux mois sans maman???????
» oiseaux dans Bellechasse
» Mon chiot de deux mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: