THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La France s’engage contre la prostitution enfantine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: La France s’engage contre la prostitution enfantine   Sam 11 Sep - 8:24

Droit de l’enfant. Un groupe de travail a remis hier son rapport sur la lutte contre le tourisme sexuel impliquant des enfants.

Depuis quinze ans, la communauté internationale a pris conscience des réalités de l’exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme. Des congrès internationaux, comme celui de Stockholm en 1996, ont permis de faire évoluer les comportements de certains pays, comme la Thaïlande, le Cambodge, qui se sont engagés dans des actions de répression et de sensibilisation au problème. Mais beaucoup reste à faire. Bien que le phénomène soit difficile à appréhender, l’UNICEF parle de 3 millions d’enfants victimes d’exploitation sexuelle à travers le monde.

La France, qui se veut " être une référence mondiale en termes de tourisme éthique ", selon Léon Bertrand, le ministre délégué au Tourisme, a renforcé plusieurs fois son arsenal répressif, notamment grâce aux lois extraterritoriales qui lui permettent de poursuivre et de punir les nationaux ou les résidents pour des crimes sexuels commis sur des enfants à l’étranger.

Tourisme éthique

Mais, dans les faits, les condamnations sont encore très rares (environ 5 procès depuis 1994). Pour aller plus loin, un groupe de travail, constitué en janvier et présidé par l’actrice Carole Bouquet, a remis hier à la ministre de la Famille, Marie-Josée Roig, et au ministre du Tourisme un rapport constitué de 12 propositions. Les plus importantes concernent justement le renforcement des procédures répressives des ressortissants français, du signalement au jugement. Des accords de coopération avec les pays concernés, " en prenant appui sur des entreprises françaises locales volontaires, pour rescolariser ou former des enfants sortis de la prostitution ", sont envisagés, ainsi que de convaincre l’Europe de suivre la France dans cette initiative. La première proposition, l’éducation à la sexualité à l’école, doit également être renforcée. " J’y tiens beaucoup, a souligné Carole Bouquet, également présidente depuis dix-huit ans de l’association la Voix de l’enfant. À l’école, on vous apprend les maths et le français, mais on ne sait pas grand-chose sur notre corps, comment il fonctionne et comment fonctionne le désir basé sur le respect de l’autre. "

Une plus grande communication à l’attention des expatriés ou des personnes voyageant à l’étranger, notamment sur les risques qu’ils encourent en cas de tourisme sexuel, va également être renforcée. Afin de lutter, par exemple, contre le préjugé selon lequel " la prostitution enfantine constitue un soutien financier pour l’enfant et sa famille ", et qui justifie des actes entrepris loin de chez soi.

Voyages d’affaire

" Tous n’ont pas le profil du pédophile, précise Carole Bouquet. À l’occasion de voyages d’affaires ou dans mon métier aussi, des gens qui font du cinéma, j’ai vu des hommes partir avec de très jeunes femmes ou de très jeunes hommes. Il faut donc leur rappeler le droit des enfants et les risques de poursuites qu’ils encourent. " Ces informations pourraient être glissées avec les billets d’avion et les billets de train, notamment vers l’Europe de l’Est, touchée par la prostitution enfantine.

Un comité interministériel devrait être constitué prochainement, avec les ministères de l’Intérieur, de la Justice, mais surtout avec le ministère des Affaires étrangères. " Un verrou est à lever, a précisé Jacques Hintzy, président d’UNICEF France, c’est celui de l’absence d’engagement diplomatique sur cette question. Les ressortissants agissent en toute impunité, se pensant protégés par leur statut particulier. "

Internet

Une lutte difficile est celle qui concerne l’offre de voyages à caractère sexuel que l’on peut trouver sur Internet. Un texte existant sur la cybercriminalité devrait être discuté à nouveau à l’Assemblé. Claire Brisset, la défenseuse des enfants, a souligné à ce sujet " que les personnes étaient bien informées, grâce à Internet, sur les zones plus contrôlées et celles qui le sont moins. Ils se déplacent en fonction de ces informations, et notamment dans les DOM-TOM, qui sont également touchés par la prostitution enfantine et qu’il ne faut pas oublier. "

Une cellule de veille devrait être également créée pour le suivi de toutes ces propositions. Les grandes orientations concernant la protection de l’enfance seront d’ailleurs présenté par la ministre de la Famille et de l’Enfance le 28 septembre prochain, à l’occasion de la journée de lutte contre la maltraitance.

Maud Dugrand

Article paru dans l'édition du 10 septembre 2004.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Tourisme sexuel : du pain sur la planche   Sam 11 Sep - 8:25

Tourisme sexuel : du pain sur la planche

Un rapport remis au gouvernement souligne le manque de coopération policière, judiciaire et économique avec les pays pauvres et propose des pistes de travail.

Mis en ligne le 10 septembre 2004

http://s.tf1.fr/mmdia/i/85/8/657858_5.jpg

Bien que dénoncé à corps et à cris par les grands dirigeants de ce monde, le tourisme sexuel continue de faire des ravages. D'après l'Unicef, trois millions d'enfants de pays pauvres d'Asie, d'Afrique, d'Europe centrale, d'Amérique latine, sont touchés par ce fléau en provenance des pays riches d'Europe et d'Amérique, du Japon ou de l'Australie.

Un rapport remis jeudi au gouvernement suggère à la France de renforcer sa coopération judiciaire et économique avec les pays (Brésil, Maroc, Cambodge, Roumanie...) qui reçoivent de tels "touristes" hexagonaux. Elaboré par un groupe de travail de médecins, juristes, ONG et professionnels du tourisme, sous la conduite de l'actrice Carole Bouquet, le rapport souligne des "progrès" depuis les années 90 (engagement des professionnels du tourisme, durcissement des législations...) tout en soulignant que des lacunes demeurent.

Si la France peut poursuivre et punir ses ressortissants ou résidents qui ont commis à l'étranger des crimes sexuels sur des mineurs, les procès restent extrêmement rares. Seulement cinq recensés en dix ans. "Il faudrait, dans le cadre de conventions, encourager les autorités locales à signaler les Français suspects aux autorités françaises. Le rôle des ambassades mériteraient d'être renforcé", écrit le rapport. En termes moins diplomatiques, Carole Bouquet, présidente de l'association La Voix de l'enfant, a demandé que "la protection des ressortissants français ne soit pas la protection des pédophiles français" à l'étranger.


Entreprises sollicitées

Outre le Maroc, le Brésil et le Cambodge, l'Egypte, Madagascar, le Sénégal, le Mexique, Saint-Domingue, l'Inde et le Népal, voire l'Albanie, pourraient signer de telles conventions avec la France. Pour lutter contre la pauvreté, cause majeure de la prostitution infantile, le rapport recommande également l'appui d'entreprises françaises volontaires sur place, "voire de leurs sous-traitants", pour accueillir en apprentissage les enfants âgés d'au moins 14 ans et les soustraire ainsi aux circuits de la prostitution.

Pour le reste, le rapport suggère de davantage "sensibiliser et informer les ressortissants français s'expatriant ou voyageant à l'étranger", en insérant un rappel de la loi sur les billets d'avion ou les contrats de travail, ou de créer un label de "tourisme respectueux des enfants". A Bangkok (Thaïlande), ville très touchée par le tourisme sexuel, un grand groupe hôtelier français interdit l'entrée de ses établissements aux mineurs non-accompagnés de leurs parents. Une goutte d'eau dans un océan de misère.

Photo D.R. : campagne contre le tourisme sexuel dans le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La France s’engage contre la prostitution enfantine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» chanson d'un artiste engagé contre la corrida
» FORUM KAKARIKI s'engage - Pétition contre la décision ubuesque de Nicolas Sarkozy
» Forumamontres s'engage à vos cotés dans la lutte contre le vol de montres
» Chaux contre Ciment
» aboie contre son maitre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: