THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De Phi Phi à Oxford, un amour né de la tragédie du tsunami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: De Phi Phi à Oxford, un amour né de la tragédie du tsunami   Jeu 17 Mar - 14:14


Pratheep Janthamanee montre une photographie de sa "girlfriend" Naomi Bowman le 16 mars à Bangkok
jeudi 17 mars 2005, 11h25
De Phi Phi à Oxford, un amour né de la tragédie du tsunami

BANGKOK (AFP) - L'étudiante britannique d'Oxford et l'instructeur thaïlandais de varappe n'avaient a priori ni les mêmes buts ni les mêmes ambitions dans la vie, mais depuis qu'il l'a soignée après le tsunami sur l'île de Phi Phi, ils s'aiment et ne rêvent que de vivre ensemble.
La rencontre de l'habitant de l'île thaïlandaise, Pratheep Janthamanee, et de Naomi Bowman, étudiante d'Oxford qu'il a secourue à l'hôpital, était aussi improbable que la survie de la jeune Britannique.
Mais depuis qu'elle a frôlé la mort, ils veulent tous les deux bâtir leur avenir sur l'île de Phi Phi.

"Nous sommes très amoureux", explique à l'AFP Pratheep, 30 ans, alors qu'il vient d'obtenir un visa à l'ambassade de Grande-Bretagne pour rejoindre la jeune femme, en convalescence chez elle.

"On habitera sur Phi Phi et j'espère qu'on ouvrira un restaurant ou un bar", dit-il.

Naomi Bowman, qui doit obtenir cet été son diplôme de "chiffres", comme dit le Thaïlandais, se trouvait seule en vacances sur l'île le 19 décembre lorsqu'elle a rencontré Pratheep.

"Elle était très jolie, si ouverte, si sympathique", se souvient Pratheep, "je lui ai offert une bière et on a discuté", dit-il.

Au moment où naissait leur histoire d'amour, la catastrophe a frappé l'île.

Naomi se trouvait sur la plage le 26 décembre quand les murs de vague se sont abattus sur l'île, tuant plusieurs centaines de personnes. Pratheep, qui était au village dans sa boutique, n'a rien eu.

Dès que les eaux ont reflué, il s'est lancé dans la recherche frénétique de son amie, refusant d'envisager le pire. Finalement, le 29 décembre, il l'a localisée dans un hôpital de Hat Yai, à plus de 300 km.

"Je pouvais à peine la reconnaître, mais je lui ai offert des roses, et elle était contente de me voir", dit Pratheep. Grièvement blessée, Naomi a dû subir six opérations chirurgicales.

Le jeune instructeur ne l'a pas quittée, lui donnant à manger, faisant ses pansements, jusqu'au moment où elle a embarqué à l'aéroport de Bangkok pour l'Europe, deux semaines plus tard.

Depuis deux mois, ils se morfondent. Il passe des heures à regarder des photos d'elle, elle lui envoie des messages SMS tendres, il rêve de lui faire escalader les pitons rocheux de Phi Phi.

Pratheep, qui porte un anneau d'or à l'oreille et n'a jamais fini le lycée, n'est pas inquiet du fossé culturel avec la future diplômée de l'une des plus prestigieuses universités au monde.

"Cela n'a aucune importance pour nous", assure-t-il, "nous sommes différents mais nous devons trouver un moyen de vivre ensemble. Je suis certain qu'on peut y arriver".

Depuis que Naomi --qu'il a surnommée "Mali", "jasmin" en thaï-- lui a déclaré son amour au nouvel An, ils parlent d'un avenir commun.

Leur histoire a été publiée cette semaine par un journal britannique selon lequel Naomi allait renoncer à une carrière pour retourner à Phi Phi et épouser Pratheep.

"On ne parle pas vraiment de mariage pourtant", dit le Thaïlandais, "elle a été contrariée".

Naomi doit revenir en Thaïlande cet été, apportant de l'argent qu'elle a collecté en Grande-Bretagne pour les victimes du tsunami à Phi Phi. Dans tout le pays, près de 5.400 personnes ont été tuées, et 3.000 disparus sont présumés morts.

Pratheep a perdu des amis dans la tragédie. "Dans des circonstances pareilles, les gens meurent, mais les survivants doivent continuer à vivre", dit-il.

Dans une semaine, il partira pour l'Angleterre pour passer deux mois auprès de sa "girlfriend".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De Phi Phi à Oxford, un amour né de la tragédie du tsunami
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amour en cage //phisalis//coqueret
» les poignées d'amour
» Elegante, Amour de Galgos Mâle de 3ans
» l'amour maternel c'est beau !
» Ma pepete d'amour adoré que j'aime tant...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: