THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Plusieurs corps retrouvés cinq mois après le tsunami...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Plusieurs corps retrouvés cinq mois après le tsunami...   Jeu 19 Mai - 12:39


Plusieurs corps retrouvés cinq mois après le tsunami en Thaïlande
Mis en ligne le 19/05/2005 à 11:20
- - - - - - - - - - -

Le corps d’une femme, apparemment occidentale, et les restes à l’état de squelette de trois autres personnes qui semblent être des victimes du tsunami de décembre ont été retrouvés dans le sud de la Thaïlande, a annoncé jeudi un responsable des identifications des dépouilles.
Le corps d’une femme, apparemment de race blanche, très décomposé mais qui portait encore un maillot de bain et des bijoux, a été trouvé mardi dans un sous-sol de l’hôtel Sofitel Magic Lagoon de Khao Lak, dans la province de Phang Nga, au nord de l’île de Phuket, a annoncé le colonel de police Khemmarin Hassiri à l’AFP.
«Mardi après-midi, on a trouvé le corps d’une femme de race blanche dans l’hôtel Sofitel Magic Lagoon déserté», a dit le colonel. Sa taille et ses cheveux laissent penser qu’elle est occidentale, a-t-il ajouté.
Dix équipes ont déjà fouillé l’hôtel, du groupe gestionnaire français Accor, mais une dernière équipe avait été chargée de faire une ultime inspection, y compris dans les cuves et dans des montagnes de gravats restées depuis le tsunami, a expliqué le policier.
Après les raz-de-marée du 26 décembre, 278 personnes ont été présumées mortes dans ce grand hôtel --clients et personnel-- mais seulement un peu plus de 200 corps ont été identifiés, a précisé le colonel.
L’établissement de luxe avait été dévasté par les murs de vague qui ont fait au total 5.395 morts en Thaïlande --dont 2.245 étrangers-- et 2.822 disparus, selon le dernier bilan.
Près de cinq mois après le tsunami, les restes, à l’état de squelette de trois autres personnes ont aussi été trouvés sur l’île voisine de Phi Phi, a ajouté le colonel, sans préciser la date.
«Les trois corps qui ont été amenés (au centre d’identification) à Phuket étaient des os. Je n’aurai aucune idée de la nationalité (des victimes) tant que nous n’aurons pas fait des examens», a-t-il ajouté.
Une équipe de 60 personnes était en train de vider les cuves de la station de traitement des eaux usées de l’hôtel Sofitel, craignant que des corps aient pu être aspirés dans la station lors du violent tsunami.
«Nous avons commandé une pompe plus puissante à la province de Phang Nga, et dans les deux prochains jours j’espère que nous serons capables de nettoyer le fond», a dit le responsable.
La province de Phang Nga avait été la plus sinistrée par le tsunami déclenché par un violent séisme en Indonésie et qui a touché une douzaine de pays du littoral de l’océan Indien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Re: Plusieurs corps retrouvés cinq mois après le tsunami...   Jeu 19 Mai - 15:46



Tsunami: des corps retrouvés en Thaïlande


La recherche des disparus après le tsunami en Thaïlande.
Le corps d'une femme, apparemment occidentale, et les restes de 3 autres personnes ont été retrouvés en Thaïlande

C'est ce qu'a annoncé un responsable du centre des identifications des victimes, près de cinq mois après le tsunami qui a fait 5.395 morts, dont 2.245 étrangers, et 2.822 disparus le 26 décembre 2004.

L'un d'entre eux a été retrouvé à Khao Lak et les autres sur l'île de Phi Phi.

Le corps d'une femme, qui serait de race blanche, très décomposé mais qui portait encore un maillot de bain et des bijoux, a été trouvé mardi dans un sous-sol de l'hôtel Sofitel Magic Lagoon de Khao Lak à Phang Nga, au nord de l'île de Phuket, où 278 personnes ont été présumées mortes.

Cet établissement de luxe avait été dévasté par les murs de vague.

Les restes à l'état de squelette de trois autres personnes ont été trouvés sur l'île voisine de Phi Phi.

Une équipe de 60 personnes était en train de vider les cuves de la station de traitement des eaux de l'hôtel Sofitel, du groupe français Accor, craignant que des corps aient pu être aspirés dans la station lors du tsunami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Re: Plusieurs corps retrouvés cinq mois après le tsunami...   Jeu 19 Mai - 20:32


Les proches des Français tués par les tsunamis le 26 décembre au Sofitel Khao-Lak se sentent "abandonnés" par le groupe hôtelier Accor et le gouvernement, leur reprochant notamment jeudi leur manque d'aide pour hâter la recherche des corps de leurs proches.
• Romeo Gacad (AFP/AFP/Archives - jeudi 19 mai 2005, 18h15)

jeudi 19 mai 2005, 18h15
Tsunami: les proches des victimes de Khao-Lak se sentent "abandonnés"

PARIS (AFP) - Les proches des Français tués par les tsunamis le 26 décembre au Sofitel Khao-Lak se sentent "abandonnés" par le groupe hôtelier Accor et le gouvernement, leur reprochant notamment jeudi leur manque d'aide pour hâter la recherche des corps de leurs proches.
"Pourquoi, près de 5 mois après, le site du Sofitel n'est-il toujours pas complètement déblayé avec la conséquence dramatique que des corps sont encore apparemment dans cet hôtel?", demande l'association de soutien aux victimes résidant au Sofitel Magic Lagoon de Khao-Lak, dans un appel lu en conférence de presse.
Cette association regroupe les familles et amis de 36 des 41 victimes françaises recensées dans cet hôtel du sud-est de la Thaïlande où plus de 200 personnes, touristes et employés, sont morts le 26 décembre.

"Seulement un peu plus de la moitié des victimes françaises ont été rendues à leurs proches", a reproché le secrétaire général de l'association Jean-François Hartwig

"Le secrétariat d'Etat aux victimes, censé nous aider, ne nous apporte aucune aide", a-t-il poursuivi.

"Pourquoi enfin, deux mois après (une) réunion avec Michel Barnier (ministre des Affaires étrangères) et Nicole Guedj (secrétaire d'Etat aux victimes), avons-nous toujours le sentiment d'être certes écoutés, mais au final si peu entendus, et donc si peu soutenus".

L'association a également regretté l'"abandon du site de l'hôtel par Accor depuis de nombreuses semaines".

Les responsables d'Accor ont "clairement essayé d'effacer toute présence de leur marque commerciale. Ils ont déployé beaucoup d'effort pour ce faire et très peu pour rechercher les corps et trier les effets des victimes", a accusé M. Hartwig.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Re: Plusieurs corps retrouvés cinq mois après le tsunami...   Jeu 19 Mai - 20:53



jeudi 19 mai 2005, 19h31
Tsunami: les proches des victimes de Khao-lak se disent "abandonnés"



PARIS (AFP) - Les proches des Français tués par les tsunamis le 26 décembre 2004 au Sofitel Khao-Lak en Thaïlande ont accusé jeudi le groupe hôtelier Accor et le gouvernement, de les "abandonner" en ne faisant pas tout pour contribuer à retrouver les corps.
"Pourquoi, près de 5 mois après, le site du Sofitel n'est-il toujours pas complètement déblayé avec la conséquence dramatique que des corps sont encore apparemment dans cet hôtel?", a demandé lors d'une conférence de presse l'association qui regroupe les proches de 36 des 41 victimes françaises recensées dans cet établissement où plus de 200 personnes ont péri.
"Accor a fait tout ce qu'il a pu pour les aider au maximum", a répondu, dans un entretien avec l'AFP, le Pdg d'Accor Jean-Marc Espalioux qui a rappelé que le groupe avait perdu 54 salariés. "Personne n'attend qu'un groupe hôtelier soit compétent en matière de recherche de corps", a-t-il encore dit.

L'association de soutien aux victimes résidant au Sofitel Magic Lagoon de Khao-Lak a déploré l'"abandon du site de l'hôtel par Accor depuis de nombreuses semaines", assurant que les panneaux où les marques Sofitel et Accor étaient inscrites ont été "tagués".

Les responsables d'Accor ont "clairement essayé d'effacer toute présence de leur marque commerciale. Ils ont déployé beaucoup d'effort pour ce faire et très peu pour rechercher les corps et trier les effets des victimes", a accusé le secrétaire général de l'association Jean-François Hartwig.

Des photos de pommeaux de douche, de serviettes et de pantoufles siglés Accor, triées, nettoyées et rangées, ont été montrées aux journalistes à côté d'autres, montrant les effets de touristes en vrac.

Selon l'association, le déblaiement a été réalisé en dépit du bon sens, avec des bulldozers, par "des paysans thaïlandais et sans personnel professionnel". Les fondations, les égoûts, les puisards n'ont pas été fouillés, pas plus qu'une cocoteraie voisine, "jamais explorée".

"Rien ne permet de penser que les gravats déplacés ne recèlent pas de cadavres", écrit l'association au Pdg d'Accor, Jean-Marc Espalioux, dans une lettre du 12 mai rendue publique jeudi lors de la conférence de presse.

"Pourquoi, deux mois après (une) réunion avec Michel Barnier (ministre des Affaires étrangères) et Nicole Guedj (secrétaire d'Etat aux victimes), avons nous toujours le sentiment d'être certes écoutés, mais au final si peu entendus, et donc si peu soutenus", a poursuivi l'association.

"Le secrétariat d'Etat aux victimes, censé nous aider, ne nous apporte aucune aide", a poursuivi M. Hartwig, disant le "sentiment" des familles "d'être considérées comme des gêneurs".

"Jamais le gouvernement n'est venu vers nous", a reproché Frédéric Foures qui "veut commencer à pleurer tranquillement".

"Seulement un peu plus de la moitié des victimes françaises ont été rendues à leurs proches", selon M. Hartwig qui reproche au gouvernement l'absence de pressions sur les autorités thaïlandaises et Accor.

Par ailleurs, "le gouvernement français est étrangement absent" du processus d'identification par ADN des corps, a regretté le président de l'association Stéphane Gicquel.

Le secrétariat d'Etat aux victimes a indiqué jeudi à l'AFP "entendre cette impatience" des familles mais a estimé que "le gouvernement en général et Nicole Guedj en particulier, ont été à la hauteur".

L'association a en revanche rendu hommage aux gendarmes qui tentent d'identifier les corps en Thaïlande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Re: Plusieurs corps retrouvés cinq mois après le tsunami...   Ven 20 Mai - 16:37



La Thaïlande ne cesse de découvrir des corps de victimes du tsunami


La Thaïlande ne cesse de retrouver des corps de victimes du tsunami environ cinq mois après le désastre, et l'équipe d'experts légistes déplore à ce sujet le fait que le manque d'informations ait ralenti le travail d'identification.

Au moins 20 corps de victimes du tsunami du 26 décembre dernier ont été découverts dans différentes parties dans la province de Pangnga (sud) ces deux dernières semaines, a précisé Pol Col Khemmarin Hassiri, qui travaille au centre thaïlandais d'identification des victimes du tsunami. Ainsi, les autorités ont découvert jeudi des corps près des ruines de l'hôtel Sofitel Magic Lagoon, où le corps d'une Caucasienne avait été retrouvé mardi, a rapporté vendredi le journal "Bangkok Post", citant M. Khemmarin.

L'identification des corps est difficile étant donné leur état avancé de décomposition. Ils ont été envoyés directement à la morgue sans avoir subi d'examen ID, a-t-il déploré. Si 60% des corps ont été identifiés en Thaïlandes, il en reste encore 2000 à identifier, a fait savoir Pongruk Sribanditmongkok, un expert légiste thaïlandais, lors d'une réunion de l'OMS le 5 mai. Le manque d'informations a considérablement ralenti les efforts d'identification de l'équipe légiste, a-t-il expliqué.

En Thaïlande, quelque 5395 personnes ont été tuées et 2845 autres portées disparues dans le tsunami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plusieurs corps retrouvés cinq mois après le tsunami...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plusieurs corps retrouvés cinq mois après le tsunami...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maitre retrouvé 1 mois après
» ETAM retrouvé 7 mois après sa disparition
» [↑] Cinq mois de prison avec sursis pour mauvais traitements à un poney
» constatations 3 mois après castration sur bouc âgé
» Labrador sable 15 mois, rendu à l'éleveur parce qu'il a détruit le jardin (30-34)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: