THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les touristes asiatiques redoutent les fantômes du tsunami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Les touristes asiatiques redoutent les fantômes du tsunami   Lun 27 Juin - 21:18


lundi 27 juin 2005, 19h32
Les touristes asiatiques redoutent les fantômes du tsunami

HONG KONG (AP) - Si la peur d'un nouveau tsunami meurtrier dissuade de nombreux touristes de revenir sur les plages de Phuket, en Thaïlande, les vacanciers asiatiques évitent également la célèbre station balnéaire pour une autre raison: il craignent que les fantômes des victimes du raz-de-marée ne hantent les lieux.

Selon une croyance répandue dans les sociétés chinoises, tant que les corps ne sont pas récupérés et enterrés convenablement, les esprits ne peuvent trouver de repos. Et certains pensent que ces âmes perdues tentent d'attirer les vivants dans leur monde.

"Dès que les gens essayent d'aller dans la mer, ils s'inquiètent de ces choses", souligne Joseph Tung Yao Chung, directeur du Conseil des professionnels du tourisme de Hong Kong. Six mois après la catastrophe, les Hongkongais évitent Phuket, affirme-t-il. Et les voyagistes à Taïwan, en Chine continentale et en Corée du Sud rapportent également une désaffection pour l'île tropicale.

Kang Jung-hoon, qui organise des séjours pour le voyagiste sud-coréen Hanna Tour, assure que les clients ont peur des fantômes et de rumeurs faisant état de corps flottant dans l'eau. Il souligne qu'entre janvier et juin, seulement 1.230 se sont rendus à Phuket par cette agence, au lieu des 3.187 recensés pour la même période l'an dernier.

Les médias ont contribué à alimenter les superstitions en Corée du Sud. Le tabloïd "Sports Korea" a ainsi récemment publié un article sur trois célébrités coréennes, présentes à Phuket pour une émission de télévision, qui auraient entendu des voix de fantômes à leur hôtel.

Le tsunami du 26 décembre a fait plus de 5.300 morts et 2.900 disparus sur la côte sud-ouest de la Thaïlande, et un grand nombre de victimes étaient des touristes étrangers venus d'Europe et d'Asie.

Parmi les endroits affectés par la catastrophe, figure la plage la plus fréquentée de Phuket, Patong. Jirakan Pattawong, une agent de voyage, dit avoir constaté une forte baisse du nombre de touristes asiatiques sur place. "Les Asiatiques avaient l'habitude de venir ici en solo, mais maintenant ils viennent seulement en groupes parce qu'ils ont peur de venir seuls", explique-t-elle.

L'hôtel Holiday Inn Resort Phuket à Patong fait état d'une baisse de 71% de ses réservations en avril et mai comparé à la même période l'an dernier. Le nombre de ses clients en provenance du Japon, de la Chine continentale et de Hong Kong est en baisse respectivement de 93%, 91% et 83%. En revanche, "les touristes australiens et britanniques ne sont pas inquiets", selon Rapeeporn Thavorn, un responsable de l'hôtel.

En raison de la conjoncture, de nombreuses compagnies aériennes asiatiques ont réduit leurs vols directs à destination de Phuket. Le premier transporteur aérien taïwanais, China Airlines, ne prévoit pas de reprendre la liaison avant la fin de l'année, souligne Joseph Wu, porte-parole de la compagnie.

"Aujourd'hui les voyageurs vont plutôt dans le nord-est de l'Asie, surtout au Japon et en Corée du Sud", précise-t-il. Si le tsunami a dissuadé de nombreux touristes d'aller à Phuket, beaucoup veulent aller à Bangkok, la capitale de la Thaïlande, ajoute M. Wu.

Eric Wu, un expert de l'Association des agents de voyage de Taïpeh, note que des offres promotionnelles alléchantes n'ont pas permis de convaincre les touristes de la région de reprendre le chemin de Phuket.

Il estime qu'il faudra encore trois à six mois avant de voir les premiers signes d'un redressement de la fréquentation des touristes asiatiques à Phuket. "Le nombre de morts dans le tsunami a été trop élevé. Il y a un facteur psychologique fort", explique-t-il. AP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les touristes asiatiques redoutent les fantômes du tsunami
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tetra fantôme noir (Hyphessobrycon megalopterus)
» Une chienne meurt en sauvant deux touristes
» Crevette fantôme
» aquascaping et paysages asiatiques
» Les mets asiatiques les plus exotiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: