THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l'OMS exhorte les Etats à se préparer à une pandémie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: l'OMS exhorte les Etats à se préparer à une pandémie   Lun 19 Sep - 14:18



L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a exhorté de nouveau lundi les Etats à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) à se préparer à une pandémie de grippe d'origine aviaire pour ne pas être "pris de court" face à une menace "évidente".
• Adek Berry (AFP/AFP - lundi 19 septembre 2005, 11h51)

lundi 19 septembre 2005, 11h51
Grippe aviaire: l'OMS exhorte les Etats à se préparer à une pandémie


NOUMEA (AFP) - L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a exhorté de nouveau lundi les Etats à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) à se préparer à une pandémie de grippe d'origine aviaire pour ne pas être "pris de court" face à une menace "évidente".
"Aucun gouvernement, aucun chef d'Etat ne peut être pris de court. Il est très important pour nous tous d'être préparés", a déclaré Lee Jong-wook, directeur général de l'OMS, au premier jour de la réunion annuelle du comité régional pour le Pacifique ouest de l'organisation.
Quelque 200 délégués issus de 37 Etats et territoires, dont plusieurs pays affectés par le virus H5N1 de la grippe aviaire, tels que le Vietnam ou le Cambodge, participent jusqu'à vendredi à cette réunion, dominée par la menace de pandémie de grippe.

Après l'alerte lancée la semaine dernière par le président américain George Bush et le Premier ministre Dominique de Villepin à la tribune de l'Onu, M.Lee a insisté sur la nécessité pour "chaque pays d'avoir un plan national de lutte antipandémie".

Actuellement, seule une quarantaine de pays sur les 192 Etats membres de l'OMS disposent d'un plan détaillé pour pouvoir faire face à une souche mutante du virus H5N1, qui se transmettrait entre humains et pourrait faire des millions de victimes comme la grippe espagnole de 1918.

Depuis 2003, le virus H5N1 a tué en Asie du Sud-Est 63 personnes, qui avaient été en contact avec des volailles infectées, mais l'adaptation humaine du virus est aujourd'hui considérée comme inéluctable.

"C'est évident qu'elle (une pandémie) surviendra, toutes les conditions sont en place. Le problème maintenant, c'est le temps", a déclaré le Dr Lee.

Pour permettre "une détection la plus précoce possible du déclenchement de cette pandémie", le directeur général de l'OMS a qualifié "d'essentiel un partenariat entre les pays, le secteur privé et la communauté internationale".

Le Dr Lee a, à cet égard, félicité le président Jacques Chirac pour son engagement à mobiliser la France pour former du personnel en Asie du Sud-Est et en Afrique pour prévenir la maladie.

Alors que plusieurs intervenants se sont inquiétés de l'aide médicamenteuse aux pays pauvres, les plus vulnérables en cas de pandémie, l'OMS a souhaité que "les pays les plus fortunés" qui ont déjà fait des stocks d'antiviraux puissent en réserver une partie pour les pays qui en auraient besoin.

M. Lee a également rappelé que l'OMS avait signé un accord avec le groupe pharmaceutique suisse Roche pour la fourniture de 30 millions de doses d'antiviraux, permettant de traiter trois millions de personnes.

Un plan d'action contre la grippe aviaire en Asie-Pacifique, évalué à 160 millions de dollars et qui doit faire l'objet d'une réunion de pays donneurs en fin d'année, a par ailleurs été élaboré par l'OMS.

L'organisation a cependant souligné les difficultés rencontrées sur le terrain dans certains pays d'Asie pour surveiller la propagation de la maladie. "Il faut garder à l'esprit que dans de nombreuses zones rurales où on élève des volailles, il n'y a pas de moyens suffisants pour une surveillance adéquate", a déclaré Shigeru Omi, directeur de la région du Pacifique occidental de l'OMS.

Il a en outre mis l'accent sur la faiblesse voire l'inexistence d'indemnisations pour les éleveurs, ce qui les dissuade de déclarer la maladie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
l'OMS exhorte les Etats à se préparer à une pandémie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Etats-Unis vont peut-être donner l'exemple...
» L.A. Gang Tour : visitez le quartier le plus dangereux des Etats-Unis
» [Au pair aux Etats-Unis] WEP
» Aux Etats unis les montres les plus prestigieuses...
» Chien AKC (Etats Unis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: