THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un treizième décès humain en Thaïlande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Un treizième décès humain en Thaïlande   Jeu 20 Oct - 9:45



Grippe aviaire : Grippe aviaire : un 13e décès humain en Thaïlande Un treizième cas de décès humain par la grippe aviaire a été annoncé ce matin en Thaïlande. Le virus H5N1 continue sa propagation. En France, la surveillance des oiseaux migrateurs a été renforcée mais l'Afssa ne préconise pas l'enfermement des volailles comme c'est le cas en Allemagne.
Mis à jour le 20 octobre 2005 à 08h12

Un treizième décès humain en Thaïlande

Le Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra a annoncé, jeudi, le décès d'un fermier des suites de la grippe aviaire, portant à 13 le nombre de morts dans ce pays depuis 2003. Lefermier, Bang-on Benpad, avait abattu et mangé des volailles infectées, a précisé le chef du gouvernement. Le fils de la victime est actuellement hospitalisé. Des tests sont en cours pour déterminer s'il a contracté le virus mortel H5N1 qui a fait une soixantaine de morts depuis son apparition en Asie du Sud-Est en 2003. La Thaïlande a déjà rassemblé environ 725.000 doses de Tamiflu, un médicament antiviral considéré comme efficace contre la grippe aviaire et développé par la firme suisse Roche.

L'UE se réunit à Londres

Une réunion informelle des ministres de la Santé de l'Union européenne, prévue de longue date, sera dominée pour la première journée de jeudi par la question de la grippe aviaire. Les 25 ministres échangeront des vues sur leurs expériences respectives, sans décision prévue car la santé est de la compétence des Etats et non pas communautaire. Devant l'afflux soudain de journalistes accrédités - plus de 150 -, la présidence britannique a dû rapatrier la conférence à Londres pour pouvoir organiser la conférence de presse, initialement prévue dans un hôtel du Hertforshire, à l'ouest de la capitale britannnique.

Nouveaux foyers

Après analyses, la présence de la forme H5N1, transmissible à l'homme, du virus de la grippe aviaire est confirmée dans la région de Toula, à 300 km au sud de Moscou. La Commission européenne a déclaré se préparer à étendre à d'autres régions de Russie "l'interdiction d'importer les oiseaux de compagnie et les plumes provenant de Sibérie. En Roumanie, des analyses effectuées par des experts britanniques ont confirmé la présence du virus H5N1 dans un deuxième foyer en Roumanie, à Maliuc, dans le delta du Danube. En revanche, des analyses effectuées sur des pigeons retrouvés morts à Bucarest se sont avérées négatives. En Macédoine, environ 10.000 poulets, coqs et dindes devaient être abattus mercredi après la détection de la grippe dite de Newcastle, maladie qui ne touche que les oiseaux et n'est pas transmissible à l'homme. En Chine, les premiers cas de grippe aviaire depuis plus de deux mois ont été enregistrés en Mongolie intérieure, où 2.600 oiseaux sont morts du virus H5N1, selon l'agence officielle Chine Nouvelle. "Le risque de contamination s'accroît au Moyen-Orient et en Afrique", selon l'Organisation de l'Onu pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).



Pas d'enfermement

L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) "ne recommande, dans l'immédiat, ni la claustration des volailles plein air, ni l'interdiction de la chasse" en France. "Ces mesures demeurent envisageables et [peuvent] éventuellement devenir d'actualité selon l'évolution de la situation en France" et dans les pays limitrophes, précise-t-elle toutefois. En revanche, l'Afssa "recommande vivement" que "toutes mesures visant à la séparation des différentes espèces domestiques au sein d'un même élevage soient systématiquement mises en oeuvre". Cet avis intervient alors que les Pays-Bas et l'Allemagne ont annoncé mercredi des mesures d'isolement des volailles.

Simulations en Europe et dans le Finistère

"Penser à une pandémie chez les êtres humains est de la science-fiction", a déclaré à contre-courant, la ministre espagnole de l'Agriculture. Mais cela n'a pas empêché son gouvernement de passer commande d'entre 6 et 10 millions de doses d'antiviraux pour être à même de traiter un quart de sa population. Un exercice de simulation de crise sera organisé sur deux jours d'ici la fin de l'année pour tester les capacités de l'Union européenne à réagir efficacement à une éventuelle pandémie liée à la grippe aviaire, a annoncé mercredi la Commission européenne. En France, un exercice de simulation de crise de grippe aviaire "à portée strictement animale" sera mené les 3 et 4 novembre dans une exploitation du Finistère, au milieu d'une zone dense d'élevage avicole.

Prototypes de vaccin

Un prototype de vaccin contre la grippe aviaire, actuellement développé à Budapest pour les humains, est efficace sur les volailles, ont annoncé mercredi les services vétérinaires hongrois. Le fabricant indien de médicaments génériques Cipla s'apprête à produire massivement et à bas prix un antiviral destiné à combattre une éventuelle pandémie de grippe aviaire, en dépit de la licence exclusive appartenant au laboratoire suisse Roche, a annoncé mercredi un de ses responsables. Pour sa part, le laboratoire Sanofi-Aventis annoncera d'ici la fin de l'année les résultats des essais cliniques du prototype de vaccin de la grippe aviaire, testé sur 400 personnes en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Re: Un treizième décès humain en Thaïlande   Jeu 20 Oct - 11:34



jeudi 20 octobre 2005, 9h39
La grippe aviaire continue sa progression, décès d'un fermier en Thaïlande


BANGKOK (AFP) - Le Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra a annoncé jeudi le décès d'un fermier des suites de la grippe aviaire, portant à 13 le nombre de morts dans ce pays depuis 2003, tandis que le virus poursuit sa progression.
A Londres, une réunion informelle des ministres de la Santé de l'Union européenne, prévue de longue date, devrait être dominée ce jeudi par la question de la grippe aviaire.


"Un homme est décédé la nuit dernière et les analyses ont confirmé qu'il était mort des suites de la grippe aviaire", a déclaré le Premier ministre thaïlandais au cours d'un point de presse. Des tests sont en cours pour déterminer s'il a contracté le virus mortel H5N1 qui a fait une soixantaine de morts depuis son apparition en Asie du Sud-Est en 2003.
Le virus a continué mercredi sa progression, apparaissant en Russie occidentale, et a toutes chances de se propager à l'Afrique et au Moyen-Orient selon des experts de l'ONU, alors qu'un prototype de vaccin hongrois a obtenu un premier résultat positif sur l'Homme.

"Les essais cliniques (sur 150 volontaires) se sont avérés positifs, le sang des cobayes ayant produit des anticorps", a annoncé le ministre hongrois de la Santé, Jenö Racz, à Budapest. "La Hongrie possède désormais une technologie grâce à laquelle elle pourra produire rapidement, en grande quantité et de manière efficace, un vaccin contre une version mutée du virus", a pour sa part déclaré Laszlo Bujdoso, le directeur des services vétérinaires hongrois (ANTSZ).
La mise au point d'un prototype de vaccin constitue une étape indispensable vers un véritable vaccin contre le virus mortel H5N1 dans le cas où celui-ci muterait pour se transmettre entre humains, avec le risque d'une pandémie.


Le virus de la grippe aviaire a été détecté dans sept fermes de la région de Toula, à quelque 300 kilomètres au sud de Moscou, où 3.000 volailles ont dû être tuées. "Nous avons la confirmation (...) qu'il s'agit de la forme H5N1" qui a fait plus de soixante victimes humaines en Asie, a déclaré le département de contrôle vétérinaire du ministère russe de l'Agriculture. "La progression du virus confirme notre pronostic d'une prochaine globalisation de l'épizootie", a souligné son chef adjoint Nikolaï Vlassov.
La semaine dernière, le virus avait été pour la première fois détecté à l'ouest de l'Oural, après l'avoir été en Sibérie, où il a probablement été introduit par les oiseaux migrateurs venant des régions frontalières chinoises.


De nouveaux cas de grippe aviaire ont été détectés dans la région chinoise de Mongolie extérieure, où 2.600 oiseaux sont morts du virus H5N1.
Le virus a déjà été détecté en Roumanie, en Turquie et des résultats d'analyse sont attendus dans quelques jours pour la Grèce. La présence d'un deuxième foyer du H5N1 a été confirmée en Roumanie.

L'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a averti que l'Afrique et le Moyen-Orient étaient menacés et qu'une propagation incontrôlée en Afrique de l'est augmenterait les risques de pandémie humaine.

La découverte des nouveaux cas "confirme les récents avertissements de la FAO relatifs à une progression du virus le long des routes empruntées par les oiseaux migrateurs à partir de l'Asie du Sud-Est", a souligné le chef des services vétérinaires de la FAO, Joseph Domenech.

"Les pays concernés et la communauté internationale devraient déployer tous leurs efforts afin que la grippe aviaire ne devienne pas endémique en Afrique" où les services vétérinaires "devraient rencontrer plus de difficultés pour mener à bien des campagnes d'abattage et de vaccination", a averti M. Domenech.

Le Maroc a annoncé qu'il allait renforcer le contrôle des oiseaux migrateurs transitant par son territoire. Et Israël a annoncé des achats massifs d'antiviraux.

A contre-courant, la ministre espagnole de l'Agriculture Elena Espinosa a assuré que le risque d'une pandémie relevait "de la science-fiction". Mais cela n'a pas empêché son gouvernement de passer commande d'entre 6 et 10 millions de doses d'antiviraux pour être à même de traiter un quart de sa population.

La Grande-Bretagne a annoncé vouloir acheter jusqu'à 120 millions de doses de vaccins traditionnels anti-grippe (pour une population de 60 millions d'habitants) pour réduire l'impact d'une éventuelle pandémie.

L'Allemagne a décrété mercredi le confinement des volailles sur l'ensemble de son territoire, a annoncé le ministre de la Protection des consommateurs Jürgen Trittin. Les Pays-Bas, qui avaient appliqué cette mesure aux élevages avicoles, l'ont décrétée également pour les poulaillers des particuliers, afin d'éviter tout contact avec les oiseaux migrateurs.

La France, en revanche, dispense dans l'immédiat les éleveurs de l'enfermement des volailles. L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) "ne recommande, dans l'immédiat, ni la claustration des volailles de plein air, ni l'interdiction de la chasse" en France, dans un avis relatif à la grippe aviaire publié mercredi.

Le gouvernement français a par ailleurs chargé le Centre d'Information des Viandes (CIV) de lancer une campagne d'information auprès des consommateurs français afin d'éviter toute confusion entre la grippe aviaire des animaux et le risque alimentaire, inexistant pour les humains consommant de la viande cuite, selon différentes sources de l'industrie avicole.

Aux Etats-Unis, l'aéroport international de Los Angeles, en Californie, a annoncé qu'il prenait des mesures pour se préparer à une éventuelle pandémie, et le cas échéant "héberger des centaines et des centaines de passagers" qui seraient mis en quarantaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un treizième décès humain en Thaïlande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thaïlande 2011 par la route
» La Thaïlande, c'est le paradis
» Adeniums en Thaïlande
» quelques souvenirs de Thaïlande
» Thaïlande, inondations à Bangkok : ce que les touristes doivent savoir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: