THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le journal "Phujadkan" victime d'un attentat

Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Le journal "Phujadkan" victime d'un attentat   Jeu 10 Nov - 12:20



THAÏLANDE - Le journal "Phujadkan" victime d'un attentat
A Bangkok, une bombe a été lancée la semaine dernière contre les locaux du journal thaïlandais Phujadkan, qui appartient à l'un des plus grands groupes de médias de Thaïlande. "Les autorités ont retrouvé des restes de l'engin explosif et estiment qu'il a été composé à partir d'éléments utilisés habituellement dans la fabrication de pétards ou de feux d'artifice", signale le South China Morning Post.


La police présume que cette attaque n'avait pas pour objectif de tuer, mais plutôt de faire passer un message, à moins qu'il ne s'agisse d'un règlement de comptes personnel. Les forces de l'ordre disent avoir besoin d'une enquête complémentaire pour trancher. Sondhi Limthongkul, le fondateur de Phudjadkan, a officiellement déclaré qu'il "considère cet attentat comme un attaque contre sa personne, à cause de la façon dont il pratique le journalisme".

"Mon métier est d'informer mes lecteurs de ce qui se passe, et il faut se battre pour pouvoir exercer librement notre métier, surtout avec ce gouvernement" affirme Limthongkul. D'ailleurs, le directeur de Phujadkan est sous le coup d'une plainte pour diffamation de la part du Premier ministre, Thaksin Shinnawattra, qui n'a pas apprécié certaines de ses questions lors d'une interview dans une émission de télévision. Le Premier ministre réclame 500 millions de bahts (environ 10 millions d'euros) de dommages et intérêts.

La bataille entre les deux hommes est devenue une affaire nationale, et cet attentat n'a fait qu'envenimer les choses. La presse thaïlandaise a d'ailleurs réagi à l'explosion de manière immédiate. Trois associations de journalistes - presse écrite, télévision et radio mélangées - se sont réunies pour exiger que le ou les auteurs de l'attentat soient arrêtés le plus rapidement possible. Ils demandent au gouvernement de réagir car ils considèrent cet acte comme directement dirigé contre les médias. "Puisque M. Shinnawattra prétend que la liberté de la presse existe en Thailande, il doit riposter tout de suite", estime Thaiday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le journal "Phujadkan" victime d'un attentat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Supplément "montres" du Soir
» "Le journal des roses" - 1877 - 1914
» Crassula "Hobbit"'
» Une table basse "sabord"
» Miscanthus sinensis "Gracillimus"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: