THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau bain de sang entache la politique de Thaksin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Un nouveau bain de sang entache la politique de Thaksin   Jeu 28 Oct - 16:12

Un nouveau bain de sang entache la politique de Thaksin

Après la mort de 84 manifestants musulmans, lundi 25 octobre 2004, les journaux thaïlandais remettent en question les méthodes brutales du Premier ministre Thaksin Shinawatra. Pour pacifier le Sud musulman, troublé par le terrorisme islamiste, le gouvernement doit à présent regagner la confiance de la population.



"Encore un jour funeste sous le régime du Premier ministre Thaksin Shinawatra. La mort de plus de 80 Thaïlandais, lundi 25 octobre 2004 dans le sud du pays, alors qu’ils se trouvaient entre les mains de troupes thaïlandaises, relègue au second plan tous les autres troubles qui ont marqué son règne jusque-là", dénonce le journal thaïlandais The Nation, en réaction à la mort de 84 manifestants musulmans, dont 78 morts étouffés lors de leur transfert par les forces de l’ordre dans la partie méridionale du pays. Six autres manifestants avaient été tués au cours de la dispersion d’un rassemblement de plusieurs milliers de musulmans en colère devant le commissariat de la province de Narathiwat, dans l’extrême Sud, près de la frontière avec la Malaisie. Dans le sud du pays, peuplé à 80 % de musulmans, les heurts entre population et forces de l’ordre sont fréquents.

"Le mépris du Premier ministre pour les droits de l’homme a entraîné un grand nombre de tragédies humaines, masquées par le succès autoproclamé de sa lutte contre la drogue. Mais à présent cette façon de diriger risque de mener le pays vers une dangereuse et amère rupture entre l’Etat et le peuple", s’inquiète le journal anglophone. "Cette tragédie majeure aurait pu être évitée si seulement les victimes avaient été traitées plus humainement. Thaksin n’est peut-être pas directement responsable du fait qu’ils aient été entassés comme des cochons destinés à l’abattoir dans des camions militaires, mais la démonstration de haine et de mépris des troupes reflètent la façon dont le pays est gouverné. Il est vrai que la situation dans le Sud est loin d’être normale, mais elle demande beaucoup de tact, pas le contraire", regrette The Nation.
Click here to find out more!

"La tragédie de Narathiwat va enflammer les critiques dénonçant l’approche belliciste du gouvernement qui est au moins partiellement responsable de l’aggravation de la situation dans le Sud. Quand des innocents sont tués tous les jours, une politique rigoureuse est nécessaire. Mais rien ne justifie la mort des victimes du carnage de Narathiwat", estime le journal indépendant. "Ce qui s’est produit dans cette province donne une idée cruelle du futur de la nation : l’extrême Sud va continuer à flamber. L’escalade de violence ne peut être enrayée. Le Premier ministre Thaksin a pointé du doigt les causes possibles des troubles et limogé les responsables en charge, mais il est temps qu’il se remette lui-même durement en question", conclut The Nation.

Pour The Bangkok Post, ce lundi 25 octobre marque "encore un jour funeste dans l’histoire du sud du pays". "Bien sûr, il était difficile pour les policiers de contenir la foule hostile, mais il y a eu des erreurs terribles dans la façon de gérer les manifestants arrêtés, dont la plupart étaient déjà épuisés par le jeûne du ramadan", accuse le quotidien anglophone. "Cette tragédie devrait porter un coup fatal aux efforts du gouvernement pour regagner la confiance des musulmans du Sud. La confiance est essentielle dans la lutte contre le terrorisme islamiste. Cet incident pourra entraîner les jeunes musulmans à rejoindre les rangs des islamistes et rendre les musulmans modérés peu enclins à coopérer avec le gouvernement dans la lutte contre le terrorisme qui a tué des centaines de civils et des responsables du gouvernement", alerte le journal de Bangkok. "Le gouvernement doit se rendre compte que le seul usage de la force ne suffira pas à pacifier le Sud. Et il ne réussira jamais à vaincre le terrorisme sans le soutien des musulmans locaux. Cette horrible tragédie doit servir de leçon au gouvernement, pas seulement sur la façon de gérer des manifestations violentes, mais sur la manière de traiter des suspects arrêtés : avec équité, dignité et respect pour les droits de l’homme."


Hamdam Mostafavi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un nouveau bain de sang entache la politique de Thaksin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bain de sang et plus d'oreille...panique à bord!!!
» c'est pour bientot ^^sa y est elles sont arrivées !!
» apporter un sang nouveau dans mes meusiennes naines
» Nouveau bébé furet!
» Du sang dans sa cage!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: