THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Asie se recueille pour le premier anniversaire du tsunami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: L'Asie se recueille pour le premier anniversaire du tsunami   Mar 27 Déc - 17:14



mardi 27 décembre 2005, 15h01

Des lanternes sont allumées à la mémoire victimes du tsunami sur la plage de Bang Nieng, en Thaïlande, le 26 décembre 2005

mardi 27 décembre 2005, 15h01
L'Asie se recueille pour le premier anniversaire du tsunami

BANDA ACEH (AFP) - Une partie de l'Asie s'est figée dans la prière et le recueillement lundi pour marquer le premier anniversaire du tsunami du 26 décembre 2004, le pire cataclysme enregistré depuis des décennies qui a anéanti plus de 220.000 vies et affecté celles de millions d'autres sur le pourtour de l'océan Indien.
A 08H16 (01H16 GMT) précises, la province indonésienne d'Aceh - la plus meurtrie car située à proximité immédiate de l'épicentre du séisme de magnitude supérieure à 9 - a observé une minute de silence à la mémoire des 168.000 morts ou disparus dans l'archipel.


Face à un parterre d'environ 500 personnes, parmi lesquelles des représentants de dizaines de pays étrangers, le chef de l'Etat indonésien, Susilo Bambang Yudhoyono, a salué "la force et le courage" des rescapés.
"Vous nous rappelez que la vie est belle et qu'elle vaut la peine que l'on se batte pour elle", a-t-il lancé au cours d'une cérémonie près de la capitale provinciale, avant d'aller prier avec des centaines d'habitants à la grande mosquée Baiturrahman de Banda Aceh qui avait résisté à la force des vagues.


C'est aussi ce jour qu'a choisi l'Indonésie pour procéder à son premier exercice d'alerte au tsunami, avec activation des sirènes après une simulation de séisme sous-marin de magnitude 8,2.
Dans une déclaration pré-enregistrée, le président américain George W. Bush a insisté sur l'aide apportée par son pays tandis que le secrétaire général de l'Onu Kofi Annan a estimé dans son message que les plus grands défis restaient à relever.



"Les soutiens de famille ont cruellement besoin de retrouver leur gagne-pain. Des centaines de milliers de familles ont besoin de s'installer à nouveau dans un foyer permanent et les villages doivent être reconstruits", a déclaré M. Annan.
Sur le terrain, la tâche reste gigantesque et des centaines de milliers de personnes sont toujours sans abri ou ne peuvent compter que sur des logements de fortune tandis qu'une partie de l'aide (dix milliards de dollars) peine à parvenir aux bénéficiaires souvent en raison de pesanteurs bureaucratiques ou de manquements des donateurs.



En Thaïlande, les cérémonies ont aussi débuté par une minute de silence à 10H10 (03H10 GMT) et des dépôts de fleurs sur six plages où les flots meurtriers avaient déferlé.
Des milliers de Thaïlandais et d'étrangers, rescapés et familles de victimes, ont honoré la mémoire des quelque 5.400 défunts dans ce pays, dont 2.248 étrangers de 37 nationalités différentes. Pendant toute la journée, de petits groupes d'Européens se sont recueillis sur les plages.


En fin d'après-midi, le Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra a posé la première pierre d'un mémorial dédié aux victimes de la catastrophe.
"Peu importe notre pays ou notre nationalité, considérons ce (projet) comme quelque chose qui nous appartient à nous tous, citoyens du monde", a-t-il déclaré au cours d'une cérémonie au Parc National Lam-Ru de Khao Lak (sud).


Pour les familles de victimes, les plaies sont loin d'être pansées et certaines attendent encore la confirmation de l'identité de disparus. Selon les responsables des équipes chargées de l'identification, 805 corps ou parties de corps n'ont toujours pas de noms.
Les cérémonies se sont achevées dans ce pays sur des poèmes lus notamment par une Britannique, âgée de 11 ans, Tilly Smith, qui avait sauvé de nombreuses vies en avertissant du danger imminent.

Au Sri Lanka, prières et minutes de silence (à 09H30, 03H30 GMT) ont également été observées en mémoire aux 31.000 morts au cours de cérémonies officielles organisées à Peraliya (sud) où plus de 1.000 passagers d'un train avaient été engloutis par les eaux.

Mais la journée a surtout été marquée par un constat d'échec, le nouveau président Mahinda Rajapakse reconnaissant que la reconstruction avait été trop lente et que l'Etat n'avait pas réussi à secourir tous les rescapés. Le tsunami avait fait un million de sans-abri et un an après un cinquième seulement des maisons endommagées ont été reconstruites.

En Inde (environ 16.000 morts), le silence s'est abattu à 09h17 (03H47 GMT) à Nagapattinam, district le plus touché dans l'Etat du Tamil Nadu (sud) avant l'inauguration d'un parc avec 6.065 pousses d'arbres - une pour chaque mort.

Sur l'île de Car Nicobar, dans les archipels des Andaman et des Nicobar, des milliers de rescapés, pour la majorité membres de tribus, ont marché à l'aube vers les plages et temples allumant des bougies et priant les dieux pour que la mer reste calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Asie se recueille pour le premier anniversaire du tsunami
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» conseil pour les premier pas en laisse..
» quelle race me conviendrait pour un premier chien ?
» Pour un premier achat immobilier
» Premier anniversaire du forum !
» Matériel pour mon premier serpent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: