THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Thaïlande: Bangkok divisé par la crise politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Thaïlande: Bangkok divisé par la crise politique   Lun 13 Mar - 11:30



Des manifestants thaïlandais agitent des drapeux pour protester contre le Premier ministre Thaksin Shinawatra à Bangkok, le 12 mars 2006

lundi 13 mars 2006, 9h17
Thaïlande: Bangkok divisé par la crise politique


BANGKOK (AFP) - Les manifestations hebdomadaires visant à évincer le Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra ont divisé Bangkok en deux villes: dans la première, on vit au rythme de rassemblements politiques nocturnes, dans l'autre, les affaires continuent comme si de rien n'était.
Peter Schneider, ingénieur suisse de 48 ans, dit qu'il n'a que très vaguement entendu parler de la crise politique qui se poursuit depuis plus de sept semaines et que les tensions sont beaucoup moins visibles à Bangkok qu'aux Philippines, pays qu'il a également visité récemment.

"Ce qui se passe ici n'affecte pas du tout mon projet de rester pendant quatre semaines en Thaïlande", ajoute-t-il en faisant des achats au Siam Paragon, le nouveau grand centre commercial à la mode de Bangkok.

Peempipat Manomaikul, chargé des relations avec la clientèle au Siam Paragon, dit que les activités du centre commercial ne sont pas perturbées par la poursuite des manifestations.

"Dimanche, le parking n'était pas assez grand par rapport au nombre de clients et ça a provoqué un énorme embouteillage devant le centre commercial", explique-t-il.

Depuis le 4 février, M. Thaksin, accusé par ses détracteurs d'abus de pouvoir et de corruption, a été la cible de quatre manifestations ayant attiré des dizaines de milliers de personnes.

Le Premier ministre a dissous la Chambre basse du Parlement et a convoqué des élections pour le 2 avril, boycottées par l'opposiition.

Un nouveau rassemblement anti-Thaksin, organisé par des représentants de la société civile, était prévu lundi soir à Bangkok avant une marche mardi matin vers le siège du gouvernement.

Les manifestations anti-Thaksin se déroulent dans une partie de la capitale riche en symboles, avec plusieurs grands édifices liés à la royauté, des temples historiques et le siège du gouvernement, mais loin des zones résidentielles et du principal quartier commercial.

La population suit les manifestations à la télévision. Par ailleurs, les rassemblements ont, la plupart du temps, été confinés sur une place proche du palais royal et se sont déroulés le soir et le week-end. Le défilé de mardi matin pourrait ainsi constituer une escalade.

En dépit de certaines prévisions pessimistes indiquant que la croissance économique thaïlandaise (5% projeté en 2006) pourrait souffrir de la crise, le commerce et le tourisme ne semblent pas avoir été affectés pour l'instant, bien que des agents de voyage affirment que tout pourrait changer en une heure si les manifestations devenaient violentes.

Pornprot Intaraklom, employé de restaurant de 33 ans, affirme qu'il n'est pas inquiet devant la perspective de violences mais souligne que les entreprises pourraient décider de ne pas accorder d'augmentations ou de pas lancer certains projets d'expansion en raison de la crise.

"La prolongation du conflit est écoeurante. Je ne comprends pas comment les hommes politiques thaïlandais en sont arrivés là. On dirait des gamins qui se chamaillent".

"Mais ma vie personnelle n'a pas changé. Je dépense normalement et n'hésiterais pas à me rendre près du lieu des manifestations si je le devais", ajoute Pornprot.

Noppon Thiamwanchai, 22 ans, récemment diplômé de l'université, affirme qu'il n'est pas trop préoccupé par la crise. Il s'inquiète seulement de la perspective d'un marché de l'emploi plus difficile si le conflit se poursuivait trop longtemps. "Mais la situation devrait s'améliorer s'ils parviennent à un compromis".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Thaïlande: Bangkok divisé par la crise politique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thaïlande, inondations à Bangkok : ce que les touristes doivent savoir !
» Bangkok (Thaïlande)
» Thaïlande : le temple des tigres paradis ou enfer ? Enfer assurément !
» Thaïlande 2011 par la route
» La Thaïlande, c'est le paradis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: