THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les tontines, un système de financement non sans risque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Les tontines, un système de financement non sans risque   Mer 29 Mar - 9:51

Les tontines, un système de financement non sans risque

29-03-2006
Cambodge Soir - Faut-il ou non réglementer les tontines, ce système de prêt informel communautaire? Certains économistes y sont favorables pour limiter les risques encourus par les participants en cas de défaillance d’un des membres du groupe tandis que d’autres estiment qu’il vaut mieux laisser les choses en l’état, tant que le système bancaire n’est pas en mesure de répondre aux besoins de financement d’une grande partie de la population. Lundi, lors d’un séminaire abordant les problèmes de finances, a été mise en évidence l’importance des tontines qui permet aux personnes à faibles ou moyens revenus de lever des fonds pour financer un investissement.
“Pour obtenir de l’argent, les pauvres organisent une tontine tandis que les riches se tournent vers les banques ”, résume Hang Chourn Naron, un haut responsable du ministère de l’Economie, estimant que 10 à 15% des Cambodgiens sont engagés dans des tontines.
L’idée de base est simple : quand quelqu’un a besoin d’argent, il réunit des proches pour former une tontine dont il devient le chef. Il récupère, pour son usage personnel, la mise de départ de chacun. Ensuite, à un rythme choisi par l’ensemble des participants, des enchères sont organisées qui déterminent le bénéficiaire de l’argent mis au pot commun. Lors de chaque enchère, le chef de la tontine, qui ne peut jamais soumettre d’offres, remet pour sa part dans le pot commun la mise de départ, remboursant au fil du temps le prêt dont il a bénéficié au départ. La tontine prend fin quand chacun a empoché le pot commun et au bout du compte, tout le monde s’y retrouve.

Ce système n’est pas sans risque. La défection d’un des membres de la tontine et son non remplacement grippe la machine et peut ruiner le chef de la tontine, garant de son bon fonctionnement. C’est pourquoi Huot Pum, professeur d’économie à l’Université des sciences économiques, tout en considérant que ce système doit être préservé, jugerait utile qu’une circulaire vienne réglementer ce système pour que ceux qui se font duper puissent avoir un recours devant la loi.

Mais Kong Chandararoth, directeur de l’Institut cambodgien des études pour le développement, pense qu’il est préférable de laisser fonctionner les tontines en l’état. “Si on réglemente, alors les tontines risquent de disparaître. Or, le système bancaire ne dispense pas de prêts aux gens peu fortunés”, explique-t-il.

Ky Soklim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les tontines, un système de financement non sans risque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma calopsitte peut-elle en manger sans risque?
» peut on sans risque toucher et prendre dans les bras...
» Quel engrais utiliser sans risque pour mes poissons ? Substrat oui ou non ?
» Besoin d'aide pour éliminer des hydres
» Les scoubidous pour les jouets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: CAMBODGE-
Sauter vers: