THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le retrait annoncé du Premier ministre est unanimement salué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: le retrait annoncé du Premier ministre est unanimement salué   Mer 5 Avr - 13:10



mercredi 5 avril 2006, 11h22
Thaïlande: le retrait annoncé du Premier ministre est unanimement salué mais ne résoud pas tout


BANGKOK (AFP) - La démission annoncée du Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra a été unanimement saluée mercredi par la presse et les milieux d'affaires, mais ce retrait ne résoud pas totalement la crise qui secoue le pays depuis plus de deux mois.
La Bourse de Bangkok a gagné 3% à son ouverture et la monnaie locale, le baht, a atteint son plus haut niveau de l'année par rapport au dollar.

"Les investisseurs croient que (le prochain retrait de M. Thaksin) aidera à résoudre la crise politique", a expliqué Sukit Udomsirikul, analyste pour la maison de courtage Siam City Securities. Les milieux d'affaires s'inquiétaient de plus en plus de la poursuite des manifestations à Bangkok et de la quasi-paralysie du pouvoir.

M. Thaksin a annoncé mardi soir qu'il démissionnerait quand le Parlement issu des législatives anticipées de dimanche se réunirait. Le Premier ministre avait revendiqué la victoire de son parti mais le puissant vote protestataire, marqué par un nombre élevé de bulletins blancs, avait affaibli sa position, déjà minée par plus de deux mois de manifestations quasi-quotidiennes.

Les partis d'opposition avaient boycotté le scrutin et réclamaient la démission pure et simple de M. Thaksin, 56 ans, accusé d'abus de pouvoir et de corruption.

Le chef du gouvernement a finalement cédé, après une rencontre avec le roi Bhumibol Adulyadej, 78 ans, éminence grise vénérée dans le pays et qui pourrait avoir joué un rôle clef en vue d'une sortie de crise.

"L'annonce de M. Thaksin (...) est la source d'un profond soulagement pour le pays, assailli par une division sans précédent", écrit le quotidien The Nation, farouchement anti-Thaksin. "Le temps est venu de la réconciliation nationale".

L'un des principaux organisateurs des manifestations anti-Thaksin, le patron de presse Sondhi Limthongkul, 58 ans, a maintenu cependant un appel à défiler vendredi.

Le quotidien Bangkok Post rappelle "la promesse" qu'avait faite l'Alliance du peuple pour la démocratie (PAD) --regroupement de la société civile qui organise les manifestations-- de cesser le mouvement "quand M. Thaksin déclarerait être prêt à quitter son poste".

"La population doit obliger le PAD à tenir sa promesse", estime le Post.

Le journal admet cependant que la démission annoncée de M. Thaksin "laisse des millions de détails en suspens".

"L'annonce de M. Thaksin est un bon début mais il n'a lâché que 25%", a estimé Sondhi Limthongkul, en donnant "trente jours" au Premier ministre pour effectivement se retirer.

Reste à savoir "comment résoudre ce qui est ressorti des élections", souligne John Brandon, directeur des relations internationales à la Fondation d'Asie.

Le nombre élevé de suffrages blancs a empêché la validation de l'élection des candidats du parti de M. Thaksin dans 39 des 400 circonscriptions thaïlandaises. Sans elles, le Parlement ne peut se réunir et des scrutins partiels doivent avoir lieu le 23 avril.

De plus, des députés pro-Thaksin ont été élus dans des circonscriptions, en particulier à Bangkok, où une majorité de la population a voté contre eux, par l'intermédiaire du vote blanc.

Pour sortir de l'impasse, de nouvelles élections législatives semblent inévitables à terme, selon les observateurs.

M. Thaksin, qui va rester chef de son parti, avait déjà évoqué la possibilité de législatives dans les quinze mois suivant celles de dimanche.

D'ores et déjà, les noms de différents successeurs possibles circulent pour le poste de Premier ministre, en particulier celui de Somkid Jatusripitak, 52 ans, ministre du Commerce et l'un des vice-Premiers ministres du gouvernement sortant.

Né à Bangkok, M. Somkid, qui a été à trois reprises ministre des Finances depuis 2001, a étudié l'administration publique aux Etats-Unis et jouit d'une bonne réputation parmi les diplomates et hommes d'affaires occidentaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le retrait annoncé du Premier ministre est unanimement salué
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stop aux massacres des Globicéphales - (îles Féroé)
» madagascar
» premier ministre camping cariste
» Larry, chat abandonné, maintenant dans un palace : au 10 Downing Street (Angleterre)
» Lettre du Premier ministre britannique / SBT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: