THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les juges décideront de la validité des élections

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Les juges décideront de la validité des élections   Jeu 27 Avr - 14:40



Thaïlande

Les juges décideront de la validité des élections
Philippe Paquet
Mis en ligne le 27/04/2006
- - - - - - - - - - -

Le boycott de l'opposition empêche le Parlement de désigner un Premier ministre.

Les plus hautes autorités judiciaires de Thaïlande ont été convoquées ce vendredi pour décider de la validité ou non du scrutin législatif du 2 avril que l'opposition avait massivement boycotté. Une procédure exceptionnelle, arrêtée mercredi par la Cour suprême, qui devrait mettre un terme à une crise sans précédent en créant les conditions juridiques permettant soit de nommer un nouveau Premier ministre, soit de convoquer de nouvelles élections.

Quelle que soit l'issue retenue, cette crise a toutes les chances de devenir un cas d'école tellement elle met en lumière la complexité du fonctionnement institutionnel dans ce royaume du Sud-Est asiatique. Et elle administre, dans l'immédiat, une remarquable leçon de démocratie aux pays de la région comme en témoigne l'attitude du roi Bhumibol Adulyadej (notre photo).

Dans une intervention retransmise par la télévision, le souverain s'était pour la première fois exprimé publiquement, mardi soir, sur la situation. Tout en se refusant à suivre l'opposition, qui le pressait de nommer d'autorité un nouveau chef de gouvernement pour succéder à Thaksin Shinawatra, démissionnaire, parce qu'une telle démarche serait contraire à la Constitution de 1997 qui «ne permet pas au Roi de faire ce qu'il veut», le monarque a rappelé qu'une élection dans laquelle se présente un seul candidat «n'est pas acceptée internationalement». «Ce n'est pas convenable et ce n'est pas la démocratie», a-t-il ajouté.

Les partis d'opposition avaient refusé de participer à un scrutin anticipé organisé à la hâte par M. Thaksin dans l'espoir qu'il confirmerait le raz de marée dont il avait bénéficié l'année précédente. Dans 278 circonscriptions sur 400, le parti au pouvoir, Thai Rak Thai, se présentait donc seul. Ce que le Premier ministre n'avait pas anticipé, c'est l'ampleur du boycott, (31 pc de votes blancs à l'échelle nationale) qui a coupé le pays en deux, opposant la campagne (où le populiste ex-homme d'affaires est toujours plébiscité) et la capitale, Bangkok, où plus de la moitié des électeurs ont remis un bulletin blanc.

L'autre obstacle non entrevu par M. Thaksin est de nature constitutionnelle. Pour se réunir valablement et pouvoir désigner un Premier ministre, le Parlement doit être au grand complet. Or, si un candidat peut être élu sans opposition, il doit au moins récolter 20 pc des suffrages. A ce jour, malgré deux élections partielles, treize élus du Thai Rak Thai n'ont toujours pas franchi la barre. Résultat: pas de session parlementaire en vue et encore moins de Premier ministre.

C'est pour sortir de l'impasse que le Roi a prié les autorités judiciaires de trancher. Les 87 juges de la Cour suprême se réuniront ce jeudi pour définir une position commune. Le lendemain, leur président en débattra avec ses collègues de la Cour constitutionnelle et de la Cour suprême administrative. La plupart des observateurs s'attendent à ce qu'ils invalident le scrutin du 2 avril, ouvrant la voie à de nouvelles élections. C'est, en tout cas, la voie qu'a semblé leur tracer le plus ancien souverain régnant, qui fêtera en juin ses soixante ans sur le trône de Thaïlande.

© La Libre Belgique 2006
- - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Re: Les juges décideront de la validité des élections   Ven 28 Avr - 14:54

Thaïlande : la Cour administrative suspend les élections partielles

2006-04-28 19:28:06 cri


La Cour administrative de la Thaïlande a ordonné vendredi la suspension des élections partielles prévues samedi du fait de l'agitation politique qui règne actuellement dans ce pays asiatique.

Cette décision concernant le troisième tour des élections générales a été prise au cours d'une audience portant sur les élections du 2 avril.

Les juges ont indiqué que le renversement de la direction des élections dans une élection immédiate constituait une violation de la Constitution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les juges décideront de la validité des élections
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» validité des qualifications ...
» Réunion technique des juges français
» Règlement des juges et experts confirmateurs
» validité des hormones de bouturage
» Y a t'il parmis nous des juges ou élève juge avicole ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: