THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De la contrefaçon à la haute couture.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: De la contrefaçon à la haute couture.   Lun 15 Nov - 16:02

BANGKOK, 15 nov (AFP)
De la contrefaçon à la haute couture, Bangkok redore son blason

Jusqu'à présent célèbre comme centre mondial de production et vente d'articles de luxe contrefaits, Bangkok tente de changer d'image pour devenir la capitale asiatique de la mode et de la beauté.

Attirée par l'enjeu d'une industrie qui pèse des milliards de dollars, la capitale thaïlandaise se lance tour à tour dans une compétition pour accueillir le concours de Miss Univers et la promotion de designers qui commencent à percer sur la scène internationale, comme Jirat ou Patrasarun, dans la foulée de créateurs plus établis tels Nagara et surtout Kai.

La haute couture, l'industrie des cosmétiques et des bijoux sont devenus de gros marchés dans la capitale jusqu'à présent connue dans les circuits de la mode internationale comme le mouton noir avec ses copies bon marché de montres Cartier, de sacs Vuitton, de carrés Hermès ou autres chaussures Prada.

L'industrie de la mode, en incluant celle du cuir et du bijou, a rapporté à la Thaïlande 390 milliards de baht (7,8 milliards d'euros) à l'exportation l'an dernier. L'objectif de 2004 est de dépasser les 400 milliards de baht, a indiqué un porte-parole du gouvernement.

En février a été lancée l'initiative "Bangkok, capitale de la mode", avec une parade et un défilé de mode d'une taille telle qu'ils ont paralysé un grand quartier commerçant du centre de la capitale.

Le Premier ministre Thaksin Shinawatra --pas insensible lui-même aux marques de luxe-- a promis 1,8 milliard de baht (36 millions d'euros) pour faire de Bangkok la capitale des défilés de mode.

Il a ensuite recruté le couturier italien Giorgio Armani pour fournir une assistance technique et de consultant et former des stylistes thaïlandais à son siège de Milan.

"Notre objectif est de devenir dans les trois ans une (capitale) tropicale de la mode et dans les dix années suivantes un marché majeur de la mode dans le monde", dit Witoon Simachokadee, à la tête de l'initiative "Bankgkok, capitale de la mode", au sein du ministère de l'Industrie.

Le secteur de la beauté est de plus en plus vigoureux dans un pays où l'économie continue de se porter bien, en dépit d'un ralentissement. Les ventes de cosmétiques et articles de toilette ont progressé de 9,2% en 2003 pour atteindre 57,4 milliards de baht, selon une enquête de l'institut de consommation Euromonitor International.

Avec la fin de la crise économique et financière de 1997-98, les dépenses n'ont fait que croître, surtout parmi la clientèle féminine. Au rythme actuel, elles pourraient atteindre 80 milliards de baht à la fin 2008, selon l'institut.

La Semaine de la mode vient de s'achever à Bangkok et l'un de ses parrains, le directeur de publication de Elle Thaïlande, Kullawit Laosuksri, dit son optimisme à l'AFP.

"Ce qu'il nous faut maintenant ce n'est plus seulement fabriquer mais commercialiser nos modèles et nos concepts", dit-il, "c'est en cours et c'est bien parti".

M. Kullawit explique que cinq jeunes designers thaïlandais ont participé à un défilé à Milan: Kloset, Grehound, Senada, Issue et Sretsis.

"Nous voulons être la plate-forme de la mode en Asie" dit-il, "pour l'instant, le leader c'est le Japon, et je crois que nous sommes deuxième". La grande qualité de certains tissus, telle la soie thaïlandaise, est un atout.

Le concours Miss Univers --avec son audience estimée à 1,5 milliard de téléspectateurs-- est le dernier effort en date de la Thaïlande pour promouvoir son image dans les circuits internationaux de la mode et la beauté.

Bangkok assure être toujours en course pour le concours l'an prochain, en dépit du fait que des difficultés ont surgi dans la collecte des 6,5 millions de dollars devant être versés par la ville d'accueil, et qui doivent, selon les règlements, provenir de fonds privés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De la contrefaçon à la haute couture.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [émission TV] Projet haute couture - Téva
» [Luxe] Collection Haute Couture Evian JPG by Baccarat
» La Haute couture s'invite au gouvernement !
» Salle de bain " haute couture " Philippe Starck
» Cet homme a quelque chose en plus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: