THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Thaïlande : le pays version grand luxe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Thaïlande : le pays version grand luxe   Jeu 1 Juin - 9:44

Un marché touristique thaïlandais très innovant
La segmentation de l'offre est la nouvelle grande tendance d'un marché touristique thaïlandais très innovant. Le pays version grand luxe se découvre dans des palaces en plein renouveau. Il se visite, du nord au sud, par l'Eastern & Oriental Express qui s'affirme comme l'un des plus beaux trains au monde.
Mais il se décline aussi depuis les montagnes du triangle d'Or jusqu'aux plages enchantées de Koh Samui, au travers de nouveaux produits éco ou agri touristiques qui font rimer bien être, culture et sur mesure.


Thaïlande : le pays version grand luxe
« La Thaïlande est marquée par des traditions très anciennes, une ouverture frénétique à la modernité et un sens extraordinaire de l'accueil. Les atouts de cette destination sont énormes », résume Céline Monteiro, Tour leader chez Asia.

La Thaïlande, seul pays de l'Asie du sud-est à n'avoir jamais été colonisé, devrait en effet connaître une explosion de sa fréquentation : 13 millions de touristes sont attendus cette année contre 8,5 millions en 2005 . Trois fois plus qu'il y a dix ans. Le Tsunami est aujourd'hui si loin que les experts du tourisme asiatique réunis à Pattaya à la fin avril, lors de la 55e conférence du « Pacific Asia travel association », considèrent que « les opportunités de développement de l'industrie touristique n'ont d'autres limites que celle de l'imagination et de la créativité ».

Premier exemple : Koh Kut, qui doit devenir la prochaine destination grand luxe en Asie. Une centaine de kilomètres carrés de plages de sable blanc, de cascades et de lagons vont être mis en valeur dans un projet d'« éco-île » pour préserver la ressource naturelle, attirer un tourisme haut de gamme et élever le niveau de vie de ses 1800 habitants.

Deuxième exemple : Chiang Mai développe les résidences et l'hôtellerie de luxe dans le sillage du stupéfiant Dhara Dhevi. Un « resort » de 25 hectares de tranquillité verdoyante dont les aménagements paysagers et l'architecture témoignent d'une exceptionnelle maîtrise dans l'art de mettre en scène les splendeurs du style colonial et du royaume de Lanna (XIIIe-XVIe siècle). On trouve ici le plus grand spa d'Asie, des villas de 60 à 650 m2 avec jacuzzi ou piscine privative et tout ce qui fait le charme des hôtels du groupe Mandarin Oriental.

Dans le droit fil de ce concept résidentiel très chic, Azaya villa lance un projet portant sur 12 villas avec jardin Zen (8 M€ d'investissements) à Chiang Maï.

Les nouvelles tendances du tourisme Thaïlandais

Chiang Maï, cette grande ville du nord qui vise les deux millions de touristes, est une excellente base pour visiter le Triangle d'or, faire des ballades à dos d'éléphant, s'initier au trekking et découvrir la vie sauvage et les tribus des montagnes (Akhas, Lisu, Karen).

C'est une autre version du luxe qu'on a mis ici en place et qui démontre que le boom du marché à haute contribution trouve son étincelle dans une segmentation de plus en plus précise et pertinente. Visitons la Kuhm Lanna, à 50 kilomètres au nord de Chiang Maï, près de Phrao, avec Chaï, guide chez Asia. Cet ancien de l'Unesco qui connaît les montagnes comme sa poche témoigne. « Il y a 15 ans, les tribus ne parlaient pas un mot de Thaï ! Mais les touristes qui viennent ici peuvent toujours les rencontrer comme des amis et non comme des curiosités. Peut-être parce que dans les villages du Nord, on choisit de ne pas faire comme dans le reste du pays qui a fait des hôtels. »

La Khum Lanna a gagné de nombreuses récompenses dont le prix « éco tourisme » du prestigieux Conde Nast Traveller. Bâtie en 1992 dans le style rural local, cette ferme grand luxe travaille en relation étroite avec les villageois. Elle fait travailler une main d'œuvre locale qu'elle forme, et finance une aide médicale gratuite. « Les touristes ont conscience des aspects sociaux et environnementaux. Ils se sentent vraiment concernés par la vie des gens qu'ils rencontrent et veulent s'assurer que les bons moments qu'ils passent ont également un impact positif», explique Chaï.

A côté de ce marché émergeant qui préfigure un « tourisme équitable », la Thaïlande offre de plus en plus de produits qui comportent une thématique bien-être et santé.

A une vingtaine de kilomètres au nord de Bangkok, on peut rejoindre, en un fascinant trajet en barque, de petits établissements, comme la Thaï house pour ses excellents cours de cuisine, ou la Baan Dvara Prateep (relaxation et Taï chi), ou faire un tour en vélo sur Koh Kret, formidable petite île, ou encore visiter le marché de Chatuchak : 9 000 exposants et 200 000 visiteurs le week-end. C'est là que les touristes les plus aguerris achètent, par containers (il en coûte 1 000 euros) tous les produits de l'artisanat Thaï : antiquités, meubles, soieries, pierres précieuses, laques, etc.

Les palaces de Bangkok

La « cité des anges », bruyante et hyper active de jour comme de nuit, est célèbre dans le monde pour son marché flottant et le spectacle coloré qu'il offre en toute saison.
« A Bangkok, la compétition est féroce sur le segment des cinq étoiles qui capte 5 à 7% des touristes. C'est un marché important car le tourisme est la deuxième industrie du pays. Mais, surtout, il est en pleine croissance », explique Weerasak Boontia, le chef des ventes du Peninsula à Bangkok.

Construit en 1998 sur un terrain de deux hectares en plein centre-ville, cet hôtel de 37 étages est fréquenté à 70 % par des touristes, avec un gros contingent anglais. Les premiers prix démarrent à 250 dollars la nuit et les taux de remplissages varient de 60 à 70 %, en moyenne, selon la saison.

Thaïlande : le pays version grand luxe
Ses 370 chambres et suites offrent toutes une vue somptueuse sur la rivière Chao Prhaya, dont les rives concentrent l'offre grand luxe à Bangkok.

L'Oriental, premier hôtel de Thaïlande, où Paul Morand a résidé dans les années 30, y fête ses 130 ans. Ce palace mythique de 358 chambres et 35 suites n'entend pas perdre de sa superbe. Le groupe Mandarin y a récemment investi 75 millions de dollars pour le rénover entièrement.

Le Four Seasons (340 chambres et 24 suites) et le Shangri-La, le plus gros hôtel avec ses 799 chambres dont une cinquantaine de suites, complètent l'offre cinq étoile qui profite d'un contexte très favorable en 2006.

Premièrement, la commémoration du jubilée du Roi, fêtant les 60 ans de son accession au trône, va être l'occasion de très nombreuses festivités sous le label « Thaïland grand invitation 2006 ». De très nombreux chefs d'Etat et de gouvernement seront présents lors de ces célébrations.

En second lieu, le nouvel aéroport de Suvarnabhumi, dont l'ouverture était prévue en juillet, devrait être inauguré à la fin de l'année.

Il aura une capacité de 60 millions de passagers et sera ouvert au trafic international. Une seconde tranche a été prévue et pourrait porter sa capacité totale à 100 millions de passagers. L'actuel aéroport de Don Muang (35 millions de pax) sera redéployé pour exploiter les lignes intérieures et du charter.

L'offre balnéaire

La plupart des touristes fuient rapidement les embouteillages et la pollution de la capitale pour les temples, cités anciennes, paysages luxuriants, villages de pêcheurs et luxueux « resorts » balnéaires. A une petite heure d'avion de Bangkok, Koh Samui. Son aérogare (1 million de pax), où les comptoirs d'enregistrement à ciel ouvert ressemblent à des paillotes, ouvre l'accès à un chapelet de 80 îlots que l'on peut seulement explorer à pied. Autant de modèles de paradis sur terre que l'on peut aborder par de rageuses embarcations (675 CV) ou par la grâce d'une croisière en jonque (June bathra).

Sur l'île principale couverte de cocoteraies et de collines paisible, la vie s'étire le long de la route littorale, succession de maelströms et de fouillis invraisemblables dont les Thaï –bien aidés par une frange de touristes hirsutes- ont le secret.

La merveille, un peu à l'écart de cette atmosphère grouillante, c'est le Napasaï. L'hôtel peut revendiquer à juste titre l'une des plus belles piscines au monde (c'est aussi l'avis du magazine Playboy). Ses 70 cottages, vue mer, en font l'un des plus beaux fleurons de Pansea Orient Express Hotels.

Choisissez avril, mai, juin, septembre ou octobre si vous souhaitez éviter les foules et profiter des réductions offertes dans les hôtels.

Thaïlande : le pays version grand luxe
Petite histoire du tourisme

- Pendant la guerre du Vietnam, la Thaïlande a fourni des bases aériennes aux Etats-Unis. Troupes en permission et vétérans ont favorisé l'apparition du « sex business » dans les années 60, notamment à Bangkok et Pattaya, une ville à éviter.

- En 1974, James Bond et « L'homme au pistolet d'Or » pointent sur la carte Kho (Ile) Tapu et le parc national de Phang-Nga.

- En 1987, le cap des 3,5 millions de visiteurs est atteint et l'industrie touristique devient la première source d'échanges extérieurs.

- Dix ans plus tard, le best-seller d'Alex Garland, « The beach », adapté à l'écran en 2000 avec Leonardo Di Caprio et Virginie Ledoyen, fait découvrir au monde Maya Bay, près de Phuket.

- En 2002, le roman « Plateforme » de Michel Houellebecq relance la controverse sur l'industrie du sexe qui rapporterait l'équivalent de la moitié des contributions fiscales du pays.

- En 2004, 5 000 personnes, dont la moitié sont des touristes, meurent dans le Tsunami.

- Aujourd'hui, le tourisme thaïlandais est au 18e rang mondial et au 5e rang en Asie, et devrait connaître une explosion cette année : 13 millions de touristes sont attendus contre 8,5 millions en 2005, soit trois fois plus qu'il y a dix ans.

Pratique

Eastern & Oriental propose un Bangkok Chiang Mai aux alentours de 1000 dollars par personne en compatiment Pullman (5,8 m2) avec salle de bain.

Asia, Tour operateur spécialiste de la région lance en Thaïlande des nouveaux produits adaptés à cette tendance émergeante, notamment sur Bangkok, Chiang Mai, et Koh Samui. Avec des vols, circuits, séjours, voyages à prix très étudié et préparés sur mesure. Le TO est capable de vous proposer également les meilleures promos, packages et réduction de saison particulièrement appréciable sur ce type de produits.
Site : www.asia.fr

Lundi 29 Mai 2006 - 09:29
Hervé Tusseau - redaction@tourmag.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Thaïlande : le pays version grand luxe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thaïlande : le temple des tigres paradis ou enfer ? Enfer assurément !
» Thaïlande 2011 par la route
» La Thaïlande, c'est le paradis
» Adeniums en Thaïlande
» quelques souvenirs de Thaïlande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: