THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Thaïlande : 41 bombes dans le sud musulman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Thaïlande : 41 bombes dans le sud musulman   Ven 16 Juin - 10:26



Thaïlande : 41 bombes dans le sud musulman
François Hauter
16 juin 2006, (Rubrique International)



Après la fin de la trêve pour le jubilé royal, les extrémistes musulmans rappellent qu'ils peuvent semer le chaos, non loin de Phuket.


L'AVERTISSEMENT est clair et net : en faisant sauter 41 bombes presque simultanément dans les trois provinces de l'extrême sud de la Thaïlande, les islamistes ont voulu démontrer que la politique sécuritaire menée dans cette région par le gouvernement de Thaksin Shinawatra était vouée à l'échec. Le chef du gouvernement thaïlandais qui, depuis janvier 2004, préconise une politique de représailles musclées à l'égard des rebelles, a accusé le chef de la police d'avoir sous-estimé des rapports prévoyant cette explosion de violence. «Les autorités savaient qu'il y aurait des attaques aujourd'hui, a déclaré Thaksin jeudi, mais elles n'ont pas prêté suffisamment attention.»

Cette déclaration contre sa propre police masque mal l'embarras d'un premier ministre qui, dans son approche sécuritaire de l'insurrection du Sud, se retrouve de plus en plus isolé. Car le conflit dans le Sud est fort étrange. Jamais les attentats contre l'administration thaïe ou les musulmans qui collaborent avec elle ne sont revendiqués, pas le moindre communiqué ne vient les signer. À une centaine de kilomètres au sud des régions touristiques de Phuket, dans les mêmes paysages de plantations et de cocotiers, sur les mêmes routes impeccables, la violence revient ici tous les vingt ans, à des moments où les majorités des populations de ces trois provinces malaises et musulmanes se jugent maltraitées, ou pas assez considérés par les Thaïlandais bouddhistes qui dirigent toutes leurs institutions. La dernière vague de violences depuis dix-huit mois a fait 1 300 morts.

l'autorité morale du roi

Le grand protecteur de la minorité musulmane est le roi de Thaïlande, le très respecté souverain Bhumipol Adulyadej, qui possède un grand palais dans la région, où la famille royale vient tous les ans passer de longues vacances. Les rebelles ont parfaitement respecté la trêve nationale pendant la semaine de célébration du 60e anniversaire de son accession au trône, qui vient de s'achever. En se manifestant spectaculairement juste après la trêve, et en causant un nombre relativement limité de morts (deux fonctionnaires) et de blessés (22 personnes), les rebelles musulmans en appellent clairement à l'autorité morale du roi. Contre la politique musclée du premier ministre, que le souverain ne peut plus supporter.

C'est en effet M. Thaksin qui, dans la région, a provoqué une escalade des tortures et des arrestations arbitraires, dénoncée par Amnesty International. Le général Prem Tinsulanonda, principal conseiller du roi, est allé fustiger cette politique à Pattani en janvier. Il y a dix jours, la Commission pour la réconciliation nationale, mise en place par Anand Panyarachun, un ancien premier ministre très respecté, remettait à Thaksin un rapport recommandant une plus grande participation des musulmans aux affaires locales et l'adoption d'un dialecte local comme «langue de travail». Quelques bombes sont venues soutenir hier cette revendication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Re: Thaïlande : 41 bombes dans le sud musulman   Ven 16 Juin - 19:09

Les attentats dans le sud de la Thaïlande perturbent le tourisme
publié le vendredi 16 juin 2006


Certains touristes, par crainte pour leur sécurité, ont annulé leur réservation d’hôtel à Hat Yai, la plus grande ville commerciale du sud du pays.

Somchart Pimthanapoonporn, président de l’Association de l’hôtellerie de Hat Yai, a reconnu que ces deux jours d’explosions répétées dans la région avaient en porté un nouveau coup à l’industrie touristique, déjà mise à mal par l’insurrection.
Seuls quelque touristes des environs ont visité Hat Yai récemment, a-t-il dit, suggérant qu’une autre vague d’attentats les ferait fuir presque tous. Par ailleurs, certains touristes Malaisiens, de plus en plus inquiets pour leur sécurité, ont annulé leurs réservation ce week-end.

Cependant, M. Somchart a dit espérer que ces nouvelles violences ne dureraient pas, et que les touristes du pays voisin comprendraient qu’Hat Yai est bien éloigné des trois provinces de Yala, Pattani et Natathiwat, au sud. Pour soutenir le tourisme, des mesures de sécurité ont été renforcées afin d’assurer la protection des visiteurs.
Au moins sept bombes ont explosé vendredi matin, dans l’extrême sud de la Thaïlande alors qu’une série de plus de 20 explosions a frappé la zone jeudi, tuant trois personnes et en blessant plus de 20 autres.
xinhuanetCopyright © Xinhua
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Thaïlande : 41 bombes dans le sud musulman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jardins aquatiques en Thaïlande
» Thaïlande 2011 par la route
» La Thaïlande, c'est le paradis
» Adeniums en Thaïlande
» quelques souvenirs de Thaïlande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: