THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Premier ministre toujours contre les hausses de salaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Le Premier ministre toujours contre les hausses de salaires   Lun 19 Juin - 9:06

Le Premier ministre toujours contre les hausses de salaires


19-06-2006
Cambodge Soir - Le Premier ministre reste inflexible. Il s'oppose à une augmentation des salaires des fonctionnaires et des employés du secteur textile réclamée par le Syndicat indépendant des ouvriers du royaume du Cambodge (Siorc) et l'Association des enseignants indépendants du Cambodge (AIEC). Ces deux syndicats demandent depuis plusieurs années que le traitement minimum mensuel des fonctionnaires soit porté à 100 dollars tandis que le salaire minimum mensuel des employés de la confection textile ne soit pas inférieur à 80 dollars

Et la semaine dernière, le Siorc et l'AIEC ont annoncé qu'ils appelleraient à la grève générale si ces revendications n'étaient pas satisfaites. “Je comprends que certains demandent une forte hausse des salaires. Mais si on augmente les fonctionnaires, on n'aura plus d'argent pour construire des ponts. Et si on augmente le salaire des ouvriers, il y a un risque que les patrons ferment leurs usines”, a argumenté le chef du gouvernement samedi lors d'une rencontre avec des habitants de la province de Kompong Thom. “C'est comme si dans une famille pauvre un enfant réclamait une bicyclette, l'autre des boucles d'oreille et un troisième un collier. Si les parents disent oui, alors ils seront obligés de vendre la maison”, a ajouté le Premier ministre pour qui, dans cette affaire, “il faut rester sobre”.

Cet argumentaire n'a pas convaincu les syndicalistes, qui accusent Hun Sen “de ne pas avoir la volonté de répondre aux besoins des plus démunis”. “Le Premier ministre n'est pas le seul à avoir des connaissances en économie. Nous, les dirigeants de petits syndicats, on sait aussi compter et nous sommes sûrs que les augmentations que nous réclamons ne porteront pas atteinte à l'économie du pays. Et nous sommes également sûrs qu'on ne peut pas vivre avec 45 dollars par mois. Le gouvernement ne pourra pas réduire la pauvreté si ceux qui travaillent ont le ventre vide”, réagit Chea Mony, président du Siorc.

Pour le Premier ministre, le financement d'une telle augmentation des fonctionnaires obligerait à une diminution des investissements de l'Etat dans les infrastructures et à la levée d'impôt fonciers. Faux, estiment les syndicalistes, pour qui il suffirait de combattre résolument la corruption et de taxer les “puissants” pour satisfaire cette demande sans dommages pour le pays.

Kong Sothanarith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Premier ministre toujours contre les hausses de salaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui n'a jamais été premier ministre ?
» mais ou est ce miel?
» Mes chiens aboient après le facteur
» Betta en danger??
» reflet dans la vitre? C'est possible?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: CAMBODGE-
Sauter vers: