THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Thai Rak Thai et Démocrates devant les juges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Thai Rak Thai et Démocrates devant les juges   Jeu 29 Juin - 7:55


Les Démocrates se voient reprocher d'avoir sollicité l'intervention du roi Bhumibol pour nommer un premier ministre lors des rassemblements anti-Thaksin, invoquant l'article 7 de la Constitution (Photo Pierre Queffélec)

Thai Rak Thai et Démocrates devant les juges

Les deux grands partis politiques thaïlandais sont sur la sellette. Le bureau du procureur général de Thaïlande a annoncé mardi qu’il allait demander à la Cour constitutionnelle de dissoudre le Thai Rak Thai et le Parti Démocrate pour violation des lois électorales

Les Démocrates se voient reprocher d'avoir sollicité l'intervention du roi Bhumibol pour nommer un premier ministre lors des rassemblements anti-Thaksin, invoquant l'article 7 de la Constitution (Photo Pierre Queffélec)

Le Thai Rak Thai, parti du Premier Ministre Thaksin Shinawatra, et son grand rival le parti Démocrate pourraient bien disparaître pour avoir commis des irrégularités lors des élections du 2 avril dernier. Un comité de onze procureurs réunis mardi par le bureau du procureur général a en effet décidé à l'unanimité de saisir la Cour Constitutionnelle afin qu’elle ordonne la dissolution ou non des deux principaux partis politiques thaïlandais.
Entre tricheurs et mauvais joueurs
L’affaire fait suite à deux rapports distincts émanant de la Commission Electorale. Celle-ci accuse d’une part le Thai Rak Thai d'avoir payé des petits partis pour qu'ils participent au scrutin du 2 avril alors boycotté par les trois grands partis d'opposition, cela afin de s’éviter d’avoir à réunir 20% des voix comme l’exige la loi électorale en cas de candidature unique. De son côté, le Parti Démocrate se voit reproché d’avoir entre autres demandé au roi de nommer un remplaçant au Premier ministre, d’avoir présenté de faux témoins pour prouver des fraudes électorales du Thai Rak Thai, et d’avoir encouragé les électeurs à ne pas choisir de candidat !
Fin février, après plusieurs semaines de manifestations demandant sa démission pour abus de pouvoir et corruption, le Premier ministre avait convoqué des élections législatives anticipées qu’il avait fixées au 2 avril. Le parti Démocrate, alors pris de court, avait estimé le délai insuffisant et illégal au regard de la Constitution. Il s’était alors empressé de boycotter ces élections, entraînant avec lui les deux autres grands partis d’opposition puis plus tard une partie des électeurs.
En quête d’adversaires face au repli stratégique
L’absence d’adversaire sérieux avait alors paradoxalement mis le Thai Rak Thai en position difficile pour espérer former un gouvernement à l’issu du scrutin. En effet, cela signifiait qu’il devait quasiment pourvoir à lui seul les 500 sièges de l’assemblée nationale, cela alors que la loi électorale impose à tout candidat unique de recueillir 20% des voix au moins sur sa circonscription. L’apparition de candidats issus de petits partis aura donc permis de pallier au problème dans un certain nombre de cas, même si au final 15 siéges resteront vides.
Le 4 avril, face à une situation bloquée et malgré la victoire de son parti, le premier ministre se retirera pour quelques semaines de la vie politique. Puis le 8 mai les élections seront finalement invalidées après une intervention du roi auprès des juges de la Cour Suprême et de la Cour Administrative. Ainsi, la Thaïlande n'a plus de Parlement depuis plus de quatre mois alors que les prochaines élections devraient avoir lieu au mieux après la mi-octobre.
Le bureau du procureur général devrait soumettre les deux dossiers à la Cour Constitutionnelle d'ici la fin de la semaine, auquel cas les juges devraient se réunir pour la première fois mardi prochain.
Pierre Queffélec (LPJ Bangkok) jeudi 29 juin 2006

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Thai Rak Thai et Démocrates devant les juges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thai flag
» Une nouvelle race canine reconnue : le Thai Bangkaew Dog
» SAUCE CALYPSO SALADE THAI
» repro de mon couple de CT thai -flag
» Musa 'Thai Banana Namwa'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: