THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ENTRETIEN DU MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: ENTRETIEN DU MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ...   Mar 1 Aoû - 9:37

ENTRETIEN DU MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES,
M. PHILIPPE DOUSTE-BLAZY,
AVEC LA REVUE MENSUELLE "MARIE-CLAIRE"




(Paris, 13 juillet 2006)


Q – Vous avez signé un accord avec votre homologue cambodgien. Quand
la reprise des adoptions dans ce pays sera-t-elle effective ?

R – Je ferai tout pour que ce soit le plus vite possible. Pour
l'instant, un seul organisme agréé pour l'adoption (OAA) a manifesté
sa disposition à oeuvrer au Cambodge. Dans un premier temps, nous
estimons à une cinquantaine le nombre d'enfants qui seront adoptés
chaque anée. Je m'engage à ce que les premiers enfants quittent le
Cambodge début 2007.

Q – Avec l'annonce de cette réouverture, des centaines de couples ne
risquent-ils pas de partir dès demain pour Phnom Penh à la recherche
d'enfants dans les orphelinats ?

R – Cette annonce va évidemment susciter de nombreux espoirs. Il
s'agit d'une "reprise" certes, mais certainement pas d'un "retour au
passé". Cet accord définit des règles posées avec les autorités
cambodgiennes. La première étape sera l'OAA en France, puis la
transmission de la demande via notre ambassade à Phnom Penh. Les
adoptants ne devront et ne pourront se rendre au Cambodge que sur
invitation des autorités khmères après leur acceptation de principe
de la proposition d'un enfant, pour le rencontrer et donner ou nom
leur accord définitif. Les adoptions individuelles ne seront donc
plus possibles – c'est une caractéristique nouvelle de l'adoption
internationale : de plus en plus de pays se ferment à l'adoption
individuelle.

Q – Que va-t-il se passer pour les couples – une quinzaine – qui ont
déjà des apparentements avec des orphelins au Cambodge ?

R – Ils pourront adopter ces enfants, et ils seront prioritaires,
mais au préalable, ils devront s'adresser aux OAA, ou bien encore
passer par l'Afa, qui devrait être en mesure d'intervenir assez
rapidement au Cambodge.

Q – Un "résident adoption" sera-t-il nommé à l'ambassade pour
accompagner les adoptants dans leurs démarches sur place ?

R – Oui. Et c'est une nouveauté. Il est indispensable que l'OAA ait
un correspondant sur place, et il est prévu qu'un "référent
adoption" soit nommé à l'ambassade de France à Phnom Penh.

Q – Va-t-on rétablir un "coût" défini afin d'éviter d'éventuelles
dérives ?

R – Les autorités cambodgiennes fixeront ce coût. Mais je tiens à ce
que la contribution internationale soit la même pour tous les
adoptants.

Q – On a parfois le sentiment que l'adoption internationale gêne les
politiques...

R – En matière d'adoption, il n'y a que l'amour qui compte pour les
enfants. Ne mettez pas de la politique là où il n'y en a pas. C'est
une affaire d'amour, et s'il n'y avait pas d'adoptants, des enfants
en seraient à jamais privés./.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ENTRETIEN DU MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Europe : attention à la rougeole
» Entretien bulbes
» Jasmin : entretien ??
» Entretien d'un Erable suite à son achat!
» Entretien de la vigne : bouillie bordelaise et mildiou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: CAMBODGE-
Sauter vers: