THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Meurtre d'une fillette aux USA : expulsion imminente ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Meurtre d'une fillette aux USA : expulsion imminente ...   Dim 20 Aoû - 12:57



L'enseignant américain John Mark Karr (c), escorté par des policiers thaïlandais à l'aéroport de Bangkok, le 20 août 2006

dimanche 20 aout 2006, 11h09
Meurtre d'une fillette aux USA : expulsion imminente de Thaïlande d'un suspect américain


BANGKOK (AFP) - L'enseignant américain arrêté dans le cadre de l'enquête sur le meurtre en 1996 aux Etats-Unis d'une fillette de 6 ans, lauréate de concours de beauté, a quitté un centre de détention à Bangkok pour l'aéroport en vue de son expulsion vers Los Angeles.
John Mark Karr, 41 ans, devait être placé sur un vol de la Thaï Airways qui devait quitter Bangkok à 19H20 locales (12H20 GMT), ont indiqué les autorités thaïlandaises. A bord de l'avion, il devait rester sous la surveillance de gardes de sécurité américains.

"Il est très calme et n'a pas peur. Il a dit qu'il était prêt à rentrer" dans son pays, a déclaré à la presse le chef de la police à l'Immigration, le général Suwat Thamrongsrisakul.

Karr avait été arrêté mercredi à Bangkok dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de JonBenet Ramsey, petite reine de concours de beauté, retrouvée morte, battue et étranglée dans le sous-sol de la maison familiale à Boulder (Colorado) au lendemain de Noël, il y a près de dix ans.

Vêtu d'une chemise rouge sombre, d'une cravate noire et d'un pantalon gris, le suspect a quitté dimanche vers 15H00 locales (09H00 GMT) le centre de détention où il a passé quatre nuits à Bangkok et a pris place dans une camionnette de la police qui a aussitôt pris la direction de l'aéroport.

Le général Suwat a également déclaré que si Karr était reconnu innocent du meurtre de JonBenet et de tout autre crime aux Etats-Unis, il pourrait revenir en Thaïlande.

La machine médiatique américaine s'est emballée ces derniers jours à l'annonce de l'arrestation de Karr mais a trouvé dans ce nouveau rebondissement plus de questions que de réponses.

L'enseignant a déclaré, sans paraître embarrassé, qu'il aimait JonBenet et que sa mort avait été accidentelle.

Selon une chaîne de télévision de San Francisco, sa seconde femme, Lara Karr, a affirmé que pendant les vacances de Noël 1996, elle se trouvait avec son mari et leurs trois enfants à l'autre bout du pays, en Alabama.

La personnalité de l'enseignant, présenté parfois comme un mythomane, a intrigué de nombreux journaux et, dimanche, le South China Morning Post a affirmé que Karr aurait cherché à changer de sexe en Thaïlande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Re: Meurtre d'une fillette aux USA : expulsion imminente ...   Dim 20 Aoû - 19:21



dimanche 20 aout 2006, 15h51
Meurtre d'une fillette aux Etats-Unis: expulsion de Thaïlande d'un suspect
Par Charlotte MCDONALD-GIBSON


BANGKOK (AFP) - La Thaïlande a expulsé dimanche vers Los Angeles un enseignant américain arrêté à Bangkok dans le cadre de l'enquête sur le meurtre en 1996 aux Etats-Unis de JonBenet Ramsey, une fillette de six ans, lauréate de concours de beauté, dont la mort avait ému l'Amérique.
John Mark Karr, 41 ans, qui n'était pas menotté, a été embarqué sur un vol de la Thai Airways qui a décollé à 20H00 locales (13H00 GMT), avec 50 minutes de retard sur l'horaire prévu, selon un responsable de la compagnie aérienne.

A bord de l'avion, le suspect, dont le visa avait été annulé, a été placé en classe "Affaires" et était escorté par des agents de sécurité américains, ont constaté des journalistes.

"Il était très calme et n'avait pas peur. Il a dit qu'il était prêt à rentrer" aux Etats-Unis, a déclaré le chef de la police à l'immigration thaïlandaise, le général Suwat Thamrongsrisakul.

L'officier a ajouté que si Karr était reconnu innocent, il pourrait revenir en Thaïlande. Son arrivée à Los Angeles était prévue à 21H27 locales (04H27 GMT lundi).

Karr avait été arrêté mercredi dernier à Bangkok dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de la petite JonBenet, retrouvée morte, battue et étranglée dans le sous-sol de la maison familiale à Boulder (Colorado) au lendemain de Noël, il y a près de dix ans.

L'enseignant avait été appréhendé par la police thaïlandaise en vertu d'un mandat d'arrêt émis la veille par les autorités du Colorado pour meurtre, enlèvement et agression sexuelle d'un enfant.

Vêtu d'une chemisette rouge, d'une cravate sombre et d'un pantalon gris, le suspect a quitté dimanche après-midi le centre de détention où il a passé quatre nuits à Bangkok et a été emmené à l'aéroport international à bord d'une camionnette de la police.

Il a alors pénétré dans l'un des terminaux par une entrée spéciale et était encadré par une douzaine de policiers et de responsables des services d'immigration.

Certains passagers du vol 794 à destination de Los Angeles sont apparus surpris. "Je savais qu'il devait voyager à bord de Thai Airways mais je ne pensais pas que c'était aujourd'hui", a déclaré B.J Kanalei, 39 ans, originaire de Californie. "C'est comme s'il y avait une star de cinéma à bord de l'avion".

La machine médiatique américaine s'était emballée ces derniers jours à l'annonce de l'arrestation de Karr mais avait trouvé dans ce nouveau rebondissement plus de questions que de réponses.

La presse s'est notamment interrogée sur le fait de savoir si le suspect était bien le meurtrier ou s'il était simplement obsédé par l'affaire.

L'enseignant a déclaré, sans paraître embarrassé, qu'il aimait JonBenet et que sa mort avait été accidentelle.

Selon la police thaïlandaise, Karr aurait avoué avoir tué la fillette mais les autorités judiciaires américaines se sont montrées prudentes, soulignant que l'enquête se poursuivait et que le suspect devait bénéficier de la présomption d'innocence.

Selon une chaîne de télévision de San Francisco, son ex-femme, Lara Karr, a affirmé que pendant les vacances de Noël 1996, elle se trouvait avec lui et leurs trois enfants à l'autre bout du pays, en Alabama.

La personnalité de l'enseignant, présenté parfois comme un mythomane, a intrigué de nombreux journaux et, dimanche, le South China Morning Post a affirmé que Karr aurait cherché à changer de sexe en Thaïlande.

Deux écoles chrétiennes de Bangkok ont déclaré l'avoir employé en février et en juin mais ont souligné qu'il avait été remercié après des périodes d'essai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Re: Meurtre d'une fillette aux USA : expulsion imminente ...   Mar 29 Aoû - 7:32



mardi 29 aout 2006, 1h07
Etats-Unis: nouveau coup de théâtre dans l'affaire JonBenet, Karr ne sera pas poursuivi
Par Jeff KASS


BOULDER (AFP) - L'affaire du meurtre de la petite JonBenet Ramsey qui passionne les Etats-Unis depuis dix ans a connu un nouveau coup de théâtre lundi avec l'abandon des poursuites contre John Mark Karr, suspect numéro un depuis son arrestation en Thaïlande il y a 12 jours.
"Les poursuites contre M. Karr sont annulées", a indiqué le procureur de Boulder (Colorado, ouest), Mary Lacy, ajoutant que la première comparution de cet enseignant de 41 ans devant un juge, prévue lundi après-midi, n'aurait donc pas lieu.


Dans un communiqué, le procureur a annoncé que l'ADN trouvé sur les lieux du crime, au lendemain de Noël 1996, "ne correspond pas à celui de John Mark Karr".
En outre, "la famille de M. Karr a donné la preuve circonstanciée que M. Karr avait passé Noël (1996) avec sa famille à Atlanta, Georgie (sud-est)", a-t-elle ajouté.

"Comme je l'ai dit la semaine dernière, notre rôle dans l'enquête sur le meurtre de JonBenet Ramsey a été de suivre toutes les pistes légitimes que nous avons reçues des forces de l'ordre et de citoyens. Cette affaire n'est pas close et nous allons continuer à enquêter et à rechercher la justice", a encore déclaré Mme Lacy.

De son côté, l'avocat de l'enseignant, Seth Temin, a dit sa colère.

"Nous sommes profondément troublés du fait qu'elles (les autorités judiciaires) ont pris cet homme et l'ont traîné ici depuis Bangkok, avec aucune preuve scientifique pour confirmer les soupçons contre lui et aucun facteur pour soutenir qu'il ait pu faire quelque chose de mal", a déclaré M. Temin aux journalistes.

M. Karr aurait logiquement dû être libéré mais la justice de Californie (ouest) l'accuse de possession de pornographie infantile, a annoncé pour sa part la police de Boulder.

"M. Karr n'est plus emprisonné (dans l'affaire JonBenet), mais il reste en détention sous notre supervision parce que le comté de Sonoma (près de San Francisco) réclame son extradition", a précisé le shérif Joe Pelle lors d'une conférence de presse.

M. Karr avait été appréhendé à la mi-août par la police thaïlandaise en vertu d'un mandat d'arrêt émis par les autorités du Colorado, notamment pour meurtre, enlèvement et agression sexuelle d'un enfant.

Le corps sans vie de JonBenet Ramsey, une petite blonde aux yeux bleus de six ans que ses parents avaient fait participer avec succès à des concours de beauté pour enfants, avait été retrouvé le 26 décembre 1996 dans le sous-sol de sa maison familiale à Boulder. La fillette avait été battue et étranglée.

La police thaïlandaise a affirmé que M. Karr avait avoué le meurtre. Exhibé devant les caméras, il avait déclaré qu'il aimait JonBenet, qu'il se trouvait avec elle la nuit du meurtre et que la mort de la fillette avait été accidentelle.

Depuis le début, les autorités judiciaires américaines se sont montrées prudentes, soulignant que M. Karr, en dépit de ses déclarations, devait bénéficier de la présomption d'innocence.

En outre, malgré la déferlante médiatique, la personnalité de l'enseignant avait intrigué de nombreux journaux qui se demandaient s'il ne s'était pas dénoncé pour attirer l'attention sur lui.

Après son arrestation, M. Karr avait été transféré à Los Angeles le 20 août, puis extradé jeudi de la mégalopole californienne vers Boulder.

Le complexe judiciaire de cette localité de 100.000 habitants, située à une demi-heure de route au nord-ouest de la capitale du Colorado, Denver, a été assiégé par les journalistes lundi après-midi, reflet de la fascination qu'exerce toujours ce mystérieux crime sur le public aux Etats-Unis.

Un correspondant de l'AFP sur place a dénombré pas moins de 16 camions de retransmission satellite et 20 caméras de télévision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meurtre d'une fillette aux USA : expulsion imminente ...   Aujourd'hui à 0:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Meurtre d'une fillette aux USA : expulsion imminente ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fillette blessé par am'staff en bretagne
» LPA de Roubaix menacée d'expulsion sans soloution de relogement...
» Envie de meurtre !
» Blouson de ski ou d'hiver pour fillette
» fillette tué par son chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: