THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Thaksin n'est plus chef de parti

Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Thaksin n'est plus chef de parti   Jeu 5 Oct - 12:10

Le premier ministre déchu de Thaïlande Thaksin Shinawatra, qui s'est réfugié à Londres, a démissionné de son poste de chef du parti Thai Rak Thai (TRT) à la suite du putsch militaire du 19 septembre, tandis que des enquêtes anticorruption s'accéléraient mardi à Bangkok.

«Je dois démissionner en raison du nouvel environnement», a indiqué M. Thaksin dans une lettre qui a été lue mardi lors d'une conférence de presse au quartier-général du TRT à Bangkok.

«Je dois faire cela pour garder le parti en vie», a-t-il dit.

Selon Pongthep Thepkanjana, haut responsable du TRT, M. Thaksin a envoyé cette lettre, datée du 2 octobre, depuis Londres où il s'est exilé après le coup d'État sans effusion de sang qui a renversé son gouvernement.

Le putsch, organisé par le commandant en chef de l'armée thaïlandaise, le général Sonthi Boonyaratglin, a reçu le soutien au moins tacite du vieux roi Bhumibol Adulyadej, très respecté en Thaïlande et qui entretenait des relations difficiles avec M. Thaksin.

La missive du premier ministre déchu aux membres du TRT ajoute : «Je voudrais remercier tout le monde, y compris le comité du parti et tout le personnel pour avoir construit notre formation et l'avoir rendue assez forte pour le peuple, avec plus de 14 millions de membres qui avaient suffisamment confiance en nous pour nous permettre de former un gouvernement pour deux mandats (en 2001 et en 2005)».

M. Thaksin, 57 ans, ancien magnat des télécommunications, avait fondé le Thai Rak Thai («les Thaïs aiment les Thaïs) en 1998 et avait fait de cette formation une puissante machine qui a totalement dominé la vie politique thaïlandaise au cours des dernières années.

Le TRT était bien implanté dans le nord et le nord-est du pays, régions rurales où M. Thaksin était très populaire, contrairement à Bangkok et au sud, où une bonne partie de la population le détestait.

Le parti de M. Thaksin est aujourd'hui menacé d'effondrement, alors que des défections en masse ont déjà été enregistrées et que certains responsables redoutent des poursuites judiciaires qui ruineraient leur carrière politique.

Au moins 69 cadres du TRT ont démissionné du parti, dont l'ex-vice-premier ministre Surakiart Sathirathai, qui était candidat au poste de secrétaire général de l'ONU, et l'ex-ministre du Commerce Somkid Jatusripitak, dont le nom avait été cité comme possible successeur de M. Thaksin avant le putsch du 19 septembre, selon des responsables du TRT.

Les nouvelles autorités, qui n'ont pas exclu de dissoudre le parti de M. Thaksin, ont confirmé mardi l'accélération de diverses enquêtes anticorruption ouvertes au lendemain du coup d'État.

Un organe chargé plus particulièrement d'examiner les biens de ministres ayant servi dans la précédente administration a annoncé qu'il allait se pencher sur huit affaires présumées de corruption et que les résultats des investigations seraient connus d'ici trois mois.

Par ailleurs, le ministère du Commerce a déclaré mardi avoir demandé à la police d'enquêter sur la vente pour 1,9 milliard de dollars par la famille de M. Thaksin de toutes les parts qu'elle détenait dans Shin Corp, géant des télécoms que l'ex-premier ministre avait fondé avant de se lancer dans la politique.

Cette cession, réalisée en janvier au profit d'un holding singapourien, avait déclenché de nombreuses manifestations à Bangkok.

La direction du TRT a été confiée temporairement à Mme Sudarat Keyuraphan, qui détenait le portefeuille de l'Agriculture dans le gouvernement précédent, a indiqué mardi M. Pongthep. L'élection d'une nouvelle direction ne peut être organisée immédiatement en raison de l'interdiction de toute réunion politique.

René Slama
AFP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Thaksin n'est plus chef de parti
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chantier parti isolation toiture (29) paille 15/08 à 15/09
» ST CHEF EN ISERE
» chef Mickey
» LE CHEF... ceux qui sont chef ou boss cest juste une joke
» Un chef d'oeuvre horloger, un vrai.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: