THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Panique dans les milieux boursiers mardi 19/12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Panique dans les milieux boursiers mardi 19/12   Sam 23 Déc - 17:01


La volte-face embarrassante de la Thaïlande sur le contrôle des capitaux étrangers a suscité des doutes sur la capacité de gestion du gouvernement issu du putsch de septembre et pourrait effrayer certains investisseurs, estimaient mercredi des analystes.

Mardi, la Bourse de Bangkok avait enregistré une chute historique (-15%) alors qu'entraient en vigueur des mesures draconiennes visant à enrayer la hausse du baht, la monnaie thaïlandaise.

Confronté à une tempête sans précédent, le gouvernement intérimaire avait fait marche arrière dans la soirée en annonçant que la nouvelle réglementation sur les dépôts en devises ne s'appliquerait pas aux investissements étrangers effectués sur le marché des actions ordinaires.

Le Stock Exchange of Thailand a rebondi mercredi, affichant une hausse de plus de 10% en séance, mais les commentaires de la presse et des experts étaient plutôt négatifs.

"Cela a vraiment nui à la crédibilité du gouvernement. Vous ne pouvez pas brusquement changer d'importantes réglementations du jour au lendemain", a estimé Sukhbir Khanijoh, analyste à Kasikorn Securities. La volte-face prouve que "ce gouvernement n'a pas de politique à long terme", a-t-il ajouté.

L'administration installée par la junte militaire, qui a renversé le Premier ministre Thaksin Shinawatra lors d'un coup d'Etat légitimiste sans effusion de sang le 19 septembre, a promis d'organiser des élections vers la fin de l'année prochaine.
Après la débâcle de mardi, "les investisseurs sont inquiets et se demandent ce que va faire maintenant ce gouvernement", note pour sa part Song Seng Wu, économiste régional à la banque d'investissement CIMB-GK de Singapour. "Ils sont probablement meilleurs en soldats qu'en gestionnaires de l'économie", souligne-t-il.
M. Thaksin, milliardaire self-made-man qui a gouverné la Thaïlande pendant plus de cinq ans, a été chassé du pouvoir par la vieille élite sociale de Bangkok qui l'a accusé d'abus de pouvoir et de corruption, mais son expérience d'homme d'affaires tendait à rassurer la communauté internationale.
Champion de la mondialisation en Asie du Sud-Est, il avait contribué à revitaliser l'économie thaïlandaise au sortir de la crise asiatique de 1997 grâce à des réformes qui avaient généralement plu aux marchés.
"Thaksin aurait été plus conscient des implications négatives des mesures de contrôle sur les devises" annoncées par ses successeurs, a ajouté M. Song.
La Banque centrale de Thaïlande avait ordonné aux banques de bloquer, à partir de mardi et pendant un an, 30% des nouveaux dépôts en devises étrangères supérieurs à 20.000 dollars, à l'exception de ceux liés aux exportations, afin de freiner l'afflux de capitaux spéculatifs qui contribuent à un baht fort et à des risques sur les exportations.
Les investisseurs ont paniqué et les pertes de mardi à la Bourse ont été chiffrées à 23 milliards de dollars, entraînant la volte-face gouvernementale et un assouplissement de la réglementation.
Certains journaux ont exigé que des têtes tombent.
"Ca a été la leçon économique la plus coûteuse depuis la crise de 1997 et quelqu'un doit en assumer la responsabilité", a estimé le quotidien économique Krungthep Thurakit en langue thaïe.
The Nation a, pour sa part, jugé que le vice-Premier ministre et ministre des Finances Pridiyathorn Devakula, qui avait défendu mordicus les nouvelles mesures, avait "mis son avenir en jeu".
M. Pridiyathorn, ancien gouverneur de la Banque centrale, "a le soutien du Conseil pour la sécurité nationale (nom que s'est donnée la junte) et du gouvernement intérimaire" mais, a ajouté ce journal, "son muscle politique est désormais mis à rude épreuve".
Bangkok Post
Khun Song Seng Wu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Panique dans les milieux boursiers mardi 19/12
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» poissons dans leur milieux naturel
» mes repro panique dans la fishroom...
» Discus sauvage dans son milieu naturel....
» Une invasion d'araignées géantes sème la panique dans un village indien
» Cichlidés centre américains dans leurs milieux naturels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: