THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Chine et l'Asean avancent vers la zone de libre- échange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: La Chine et l'Asean avancent vers la zone de libre- échange   Lun 29 Nov - 21:12



La Chine et l'Asean avancent vers une immense zone de libre-échange

VIENTIANE (AFP) - La Chine et l'Asie du sud-est ont donné lundi une sérieuse impulsion à l'intégration économique vers laquelle semble vouloir tendre toute la région, en signant un accord qui ouvre la voie à la création en 2010 de la plus grande zone de libre échange du monde.
Pas loin de deux milliards d'individus autorisés à échanger librement les biens, sans barrières douanières ou d'aucune sorte, dans six ans: c'est le projet que se sont officiellement donnés la Chine et l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean) lors d'un sommet à Vientiane.


Le Premier ministre chinois Wen Jiabao et ses homologues de l'Asean ont signé un texte comprenant un accord de libéralisation des barrières douanières et non douanières sur les biens, ainsi que la création d'un mécanisme de règlement des disputes commerciales.
"Les accords signés aujourd'hui montrent que les liens entre la Chine et l'Asean ont atteint une nouvelle phase", s'est félicité Wen Jiabao.

"Nos économies sont très complémentaires. C'est important pour les deux parties de promouvoir le développement de cette coopération", a déclaré à l'AFP le ministre chinois des Finances, Jin Renqing.

La Chine se présente ainsi comme un moteur potentiel pour la croissance du sud-est asiatique et des économies déjà très influencées par l'immense marché chinois dans leurs investissements comme dans leurs échanges commmerciaux et leurs méthodes de travail.

L'Asean fait certes des efforts similaires avec ses autres partenaires d'Asie du Nord, le Japon et la Corée du Sud.

Mais Tokyo et Séoul, qui entament à peine leurs discussions, sont loin derrière et ne pourront rester insensibles à la progression chinoise.

Lundi, un diplomate japonais reconnaissait que le Japon n'avait nullement l'intention de rester les bras croisés devant les avancées obtenues par Pékin. "Nous sommes très, très stimulés par l'initiative chinoise", a-t-il admis.

Les échanges bilatéraux entre la Chine et l'Asean devraient croître de 28% et atteindre les 100 milliards de dollars en 2004, contre 78,2 milliards en 2003, selon les chiffres fournis par l'Asean.

L'ultime objectif est de ramener les taxes douanières entre les membres de l'accord à entre 0 et 5%.

Pour l'Asean elle-même et ses projets internes, l'accord est lourd de signification. Le bloc entendait se constituer jusqu'à présent en marché unique de type Union européenne en 2020: un délai bien trop long désormais au regard des ambitions chinoises.

Les dix de l'Asean ont déjà convenu lundi d'abolir complètement d'ici 2007 les droits de douane dans onze secteurs prioritaires entre les économies les plus développées de l'Association (Brunei, Malaisie, Indonésie, Philippines, Singapour et Thaïlande).

Mais les quatre autres, les plus pauvres, (Cambodge, Birmanie, Laos et Vietnam) attendront jusqu'en 2012.

Des "petits" qui ne peuvent que craindre le rouleau-compresseur chinois, ce que Pékin a affirmé prendre en compte. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Liu Jianchao a indiqué aux journalistes que certaines nations pourraient obtenir des délais supplémentaires.

"Ils sont un peu inquiets et nous devons adopter des politiques flexibles", a-t-il indiqué. "Nous pourrions laisser de la liberté d'action ou un peu de temps en plus pour les pays comme le Vietnam, le Birmanie, le Cambodge et le Laos".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Re: La Chine et l'Asean avancent vers la zone de libre- échange   Lun 29 Nov - 21:13


Accord Chine-ASEAN sur une zone de libre-échange

Les dix pays de l'Association des pays de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et la Chine ont signé lundi un accord visant à créer d'ici la fin de la décennie la plus vaste zone de libre-échange dans le monde, avec un marché de deux milliards d'habitants.

L'accord, signé à Vientiane, capitale du Laos, lors du sommet annuel de l'ASEAN, marque une étape-clé dans le projet des pays de la région de créer un bloc économique capable de rivaliser avec l'Union européenne et les Etats-Unis. Le ministre chinois du commerce Bo Xilai a jugé le texte "très bon".

Il vise à supprimer les tarifs douaniers pour les échanges dans la région d'ici 2010 et prévoit une instance d'arbitrage pour régler les conflits commerciaux. Il s'intègre dans un "plan d'action" plus large de coopération régionale en matière de politique, défense, transports, technologie de l'information et tourisme.

Les échanges commerciaux entre l'ASEAN et la Chine devraient s'élever à 100 milliards de dollars (75 milliards d'euros) en 2004 et continuer à croître de 5% à 7% dans les cinq prochaines années, selon Ong Keng Yong, secrétaire général de l'organisation. "Lorsque l'accord de libre-échange sera totalement réalisé, d'ici 2010", ce chiffre pourrait atteindre 130 ou 140 milliards de dollars (98 ou 105 milliards d'euros), a-t-il ajouté.

La conclusion de cet accord souligne la volonté de Pékin de jouer un rôle plus important dans une région dont le principal partenaire commercial reste les Etats-Unis. "L'initiative de la Chine a mis les Etats-Unis et le Japon sur la défensive", affirme Chao Chien-min, un sinologue de l'université nationale Chengchi à Taïwan. "La Chine utilise son énorme marché comme un appât pour détourner les pays de l'ASEAN des Etats-Unis et du Japon et construire des relations plus étroites."

Par ailleurs, l'ASEAN a donné de la substance à un accord signé l'an dernier sur la création d'ici 2020 d'une communauté régionale sur le modèle de l'Union européenne, avec un marché commun et des objectifs de sécurité.

L'ASEAN envisage également des zones de libre-échange avec le Japon et la Corée du Sud, et doit signer un projet de coopération économique avec l'Inde durant le sommet de Ventiane qui s'achève mardi. Mais la perspective d'un accord de libre-échange avec New Delhi est encore lointaine.

Le sommet de Ventiane réunit les 10 pays de l'ASEAN (Bruneï, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Birmanie, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam) et des pays partenaires de l'organisation asiatique: Chine, Japon, Corée du Sud et Inde.

Cette année, l'Australie et la Nouvelle-Zélande ont également été invitées. Le Premier ministre australien, John Howard, et son homologue néo-zélandaise, Helen Clark, doivent signer un accord mardi pour ouvrir des négociations de libre-échange avec l'ASEAN.

Fidèle à sa tradition d'éviter les questions de politique intérieure qui fâchent, le sommet s'est abstenu d'évoquer deux sujets potentiellement embarrassants: la répression le mois dernier d'une manifestation en Thaïlande dans laquelle 85 musulmans ont été tués et le non respect par la junte birmane de sa promesse d'évoluer vers un régime démocratique. Et ce alors que l'opposante birmane et prix Nobel de la paix, Aung San Suu Kyi, vient d'apprendre qu'elle resterait assignée à résidence une année de plus. AP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Re: La Chine et l'Asean avancent vers la zone de libre- échange   Lun 29 Nov - 23:02



Accord Chine-ASEAN sur le libre-échange

Vijay Joshi

Associated Press

Vientiane

Les dix pays de l'Association des pays de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et la Chine ont signé lundi un accord visant à créer d'ici la fin de la décennie la plus vaste zone de libre-échange dans le monde, avec un marché de deux milliards d'habitants.

L'accord, signé à Vientiane, capitale du Laos, lors du sommet annuel de l'ASEAN, marque une étape-clé dans le projet des pays de la région de créer un bloc économique capable de rivaliser avec l'Union européenne et les États-Unis. Le ministre chinois du commerce Bo Xilai a jugé le texte «très bon».

Il vise à supprimer les tarifs douaniers pour les échanges dans la région d'ici 2010 et prévoit une instance d'arbitrage pour régler les conflits commerciaux. Il s'intègre dans un «plan d'action» plus large de coopération régionale en matière de politique, défense, transports, technologie de l'information et tourisme.

Les échanges commerciaux entre l'ASEAN et la Chine devraient s'élever à 100 milliards de dollars en 2004 et continuer à croître de 5% à 7% dans les cinq prochaines années, selon Ong Keng Yong, secrétaire général de l'organisation. «Lorsque l'accord de libre-échange sera totalement réalisé, d'ici 2010», ce chiffre pourrait atteindre 130 ou 140 milliards de dollars (98 ou 105 milliards d'euros), a-t-il ajouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Chine et l'Asean avancent vers la zone de libre- échange   Aujourd'hui à 22:34

Revenir en haut Aller en bas
 
La Chine et l'Asean avancent vers la zone de libre- échange
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel camping vers Tiznit ?? (Zone 9)
» Pierre (ou le voyageur au quotidien) vers la Chine...
» vers de vase rouge
» L'empire dans les nuages, Yunnan (Chine)
» cornouiller de chine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: