THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 près de 1.500 morts, dont 700 étrangers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: près de 1.500 morts, dont 700 étrangers   Mar 28 Déc - 18:04


KHAO LAK (Thaïlande), 28 déc (AFP)
Thaïlande: près de 1.500 morts, dont 700 étrangers, désolation à Khao Lak

Près de 1.500 personnes, dont 700 touristes étrangers, ont péri dans les raz-de-marée géants qui ont dévasté dimanche le sud de la Thaïlande, un bilan encore provisoire, et des sites touristiques comme Khao Lak et Phi Phi offrent un spectacle de désolation.

Le nombre de morts confirmés a été porté mardi à 1.439 et quelque 1.200 personnes sont toujours portées disparues, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

La cellule de crise du ministère a précisé que 8.432 personnes avaient été blessées.

Plus tôt dans la journée, le ministère de l'Intérieur avait indiqué que 700 étrangers figuraient parmi les morts, qui ont été enregistrés dans six provinces du Sud, et tout particulièrement dans les régions de Khao Lak, au nord de Phuket, dans les îles de Phi Phi et sur l'île de Phuket, en pleine saison touristique.

Selon les autorités, le bilan définitif de cette effroyable catastrophe, déclenchée par le plus violent tremblement de terre ayant frappé l'Indonésie depuis 40 ans, dépassera probablement les 2.000 morts.

La zone la plus sinistrée est celle de Khao Lak, où se sont implantés récemment de luxueux complexes hôteliers. Au moins un millier de personnes y auraient trouvé la mort.

Le Sofitel Magic Lagoon, a été pratiquement détruit par l'assaut frontal de la déferlante.

Le groupe Accor a annoncé à Paris que sur 415 clients et collaborateurs présents à l'hôtel Sofitel de Khao Lak au moment du raz-de-marée, 135 avaient été retrouvés, ce qui porte à 280 le nombre de disparus.

Mardi, une trentaine de corps gonflés d'eau étaient enveloppés dans des draps à quelques pas de l'entrée de l'hôtel, en attendant qu'un camion vienne les chercher, selon un journaliste de l'AFP. Un porte-parole du groupe, joint à Bangkok, a annoncé que 35 corps avaient bien été retrouvés dans les ruines.

Ailleurs, un autre journaliste de l'AFP a vu des dizaines de cadavres éparpillés dans les rues, accrochés aux arbres ou flottant dans les piscines au milieu des branches et des débris.

Des centaines de secouristes et de soldats, le visage protégé par des masques blancs et les mains par des gants orange, extrayaient des cadavres en décomposition avancée de la boue, des buissons ou d'immeubles aplatis.

Sur quatre ou cinq kilomètres le long de la côte, et jusqu'à deux km à l'intérieur des terres, la localité de Khao Lak n'est plus que destruction.

Témoin de l'extrême violence du choc, un navire des garde-côtes a été carrément projeté dans une plantation de latex à un kilomètre de la plage.

"Je viens ici depuis 30 ans, je n'aurais jamais pensé que cela pouvait arriver en Thaïlande", a dit une touriste française évacuée de Phuket.

Les îles de Phi Phi, à l'est de Phuket, sont, après Khao Lak, les plus touchées. 70% des installations ont été détruites dans ce site considéré parmi les plus idylliques de Thaïlande.

Deux jours après que des vagues géantes se sont écrasées sur la seule île habitée des deux îles jumelles, Phi Phi Don, les sauveteurs retiraient encore des cadavres décomposés du lagon ou des bâtiments effondrés.

Selon un secouriste, Wirat Mansa-ad, plus de 300 personnes ont été tuées sur l'île.

"Dans la journée, nous devrions avoir récupéré tous les cadavres, sauf dans les cas les plus difficiles, comme ceux qui sont enterrés dans la boue", a assuré le Premier ministre Thaksin Shinawatra.

M. Thaksin a vivement déploré les pillages, notamment à Phuket et à Phi Phi.

"Nous allons renforcer la police pour s'occuper de ces histoires. Beaucoup de pilleurs ont été arrêtés à Phuket, c'est vraiment moche, ces types-là sont de vrais salopards", a-t-il dit.

Le chef du gouvernement a évalué le coût financier total du désastre - y compris les dégâts écologiques - à 20 milliards de bahts (400 millions d'euros).

Le ministre des Affaires étrangères, Surakiart Sathirathai, a précisé que des centres d'assistance avaient été établis à Phuket, Krabi et Phang Nga afin de permettre aux touristes étrangers de rentrer au plus vite chez eux.

La Thaïlande, qui a décrété mardi trois jours de deuil national, est l'un des pays les plus touristiques au monde, avec quelque 10 millions de visiteurs par an dont la moitié séjournent chaque année les provinces de Phuket, Krabi et Phang Nga.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
près de 1.500 morts, dont 700 étrangers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Naufrage au Vietnam: 12 morts dont dix étrangers en baie d'Halong
» Un bus de touristes se crashe au Pérou : 7 morts dont 2 Belges
» Oisillons a moitier mort près du nid a terre !!!! =(
» Les raisons des morts dans mon bac
» Poissons morts, je ne comprends pas !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: