THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Plus de 68.000 morts dans les raz-de-marée en Asie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Plus de 68.000 morts dans les raz-de-marée en Asie   Mer 29 Déc - 9:06


Hôpital de la Croix rouge à Bangkok, en Thaïlande.
mercredi 29 décembre 2004, 6h49
Plus de 68.000 morts dans les raz-de-marée en Asie
Par Tomi Soetjipto, Dean Yates et David Fox


BANDA ACEH, Indonésie (Reuters) - Le bilan toujours provisoire du séisme et des tsunamis dépassait les 68.000 morts mercredi dans l'océan Indien, où les pays sinistrés enterraient des milliers de corps, avertis par les experts que les maladies et la faim pourraient faire autant de victimes.

Alors que des secouristes atteignent peu à peu des lieux isolés depuis trois jours en conséquence des raz de marée qui pourraient se révéler les plus meurtriers des deux derniers siècles, les Nations unies ont mis en route une opération humanitaire présentée comme la plus importante de leur histoire.

Les vagues géantes ont été déclenchées dimanche par un séisme sous-marin de magnitude 9 sur l'échelle de Richter survenu au large de l'île de Sumatra. Traçant un arc mortel à travers l'océan Indien, elles ont frappé de l'Indonésie au Sri Lanka et jusqu'à l'Afrique orientale. On enterre des milliers de corps échoués sur les côtes pour prévenir les épidémies.

Selon des experts américains, le séisme a déplacé - par endroits d'une trentaine de mètres - les plaques tectoniques sous le fond de l'océan, ce qui a fait bouger certains îlots à proximité de Sumatra.

Des survivants ont multiplié les récits du moment où les tsunamis ont frappé villages, villes et stations balnéaires, emportant des vacanciers des plages vers l'océan, fracassant habitations et bateaux pour laisser plus de 68.400 morts et des milliers de blessés, de disparus et de sans-abri.

Carol Bellamy, directrice déléguée de l'Unicef, a jugé possible que les enfants représentent le tiers des morts.

L'INDONESIE, PAYS LE PLUS TOUCHE

L'Indonésie a enregistré le nombre de victimes le plus important - 32.502 décès y ont été confirmés, mais le bilan pourrait atteindre 40.000 morts selon le vice-président de l'archipel, Jusuf Kalla.

Le président Susilo Bambang a évoqué des "informations effrayantes" en provenance de secteurs isolés de la province d'Aceh, qui s'étend à l'extrême nord de l'île de Sumatra, au plus près de l'épicentre du séisme. Kalla, de son côté, a jugé possible que cinq pour cent des 300.000 habitants de la capitale provinciale, Banda Aceh, aient péri.

L'odeur pestilentielle de corps en décomposition se répandait sur Banda Aceh, où l'on commence à manquer d'eau potable, de nourriture et de carburant. Beaucoup d'habitants locaux craignent de nouveaux tsunamis et les routes de la région sont couvertes de groupes en fuite.

"Nous n'avons pas mangé depuis deux jours, nous devons sortir d'ici", déclarait Irawan, 35 ans, dont la boutique d'opticien a été détruite. Des corps gisaient dans les rues et des volontaires rassemblaient les dépouilles pour les enterrer dans des fosses afin de prévenir les épidémies.

Le maire d'une des villes les plus touchées, Meulaboh, à 150 km de l'épicentre du séisme, a dit que les trois quarts de l'agglomération avaient été balayés.

Les maladies risquent de tuer autant de personnes que les raz de marée, a déclaré un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). "Nous risquons assurément d'avoir autant de décès causés par des maladies contagieuses que par le tsunami", a dit le Dr David Nabarro devant la presse.

Gerhard Berz, expert chez Munich Re, numéro un mondial de la réassurance, a estimé à plus de 13 milliards de dollars le coût économique des dégâts matériels. Le secrétaire d'Etat américain Colin Powell a dit que la communauté internationale aurait sans doute à débloquer une aide chiffrable en milliards de dollars.

AIDE EN HAUSSE

Les Etats-Unis ont plus que doublé leurs engagements d'aide financière, portés à 35 millions de dollars. L'Australie a augmenté son aide à 27 millions de dollars en faisant savoir qu'elle envisageait de mettre sur pied un groupe de coordination de l'assistance avec les Etats-Unis, le Japon et l'Inde.

Au Sri Lanka, qui a enregistré près de 22.000 morts, des centaines de personnes ont été tuées par une vague qui s'est abattu sur un train reliant Galle à Colombo, écrasant les wagons et arrachant les voies. Le train avait pour nom "Reine de la mer".

Des équipes de secours étaient en route vers les dernières îles de l'archipel indien des Andaman et des Nicobar, où certains survivants ne se nourrissent plus que de noix de coco.

Le bilan avancé par l'Inde, près de 12.500 morts, inclut au moins 7.000 personnes tuées sur ces îles plus proches du Myanmar et de l'Indonésie que de l'Inde continentale. Sur une île, un mur d'eau a causé la mort de la moitié des habitants.

"Un habitant sur cinq de tout le chapelet des îles Nicobar est soit mort, soit blessé, soit porté disparu", a dit un responsable de police.

En Thaïlande, où des milliers de touristes passaient la période de fin d'année, nombre de "stations de rêve" ont été transformées en cimetières. A l'hôtel Sofitel de Khao Lak, au nord de l'île de Phuket, on craint que près de la moitié des 415 clients n'aient péri. A Paris, le groupe Accor a fait savoir que 151 clients de l'hôtel, dont une quarantaine de Français, étaient sains et saufs.

Plus de 170 touristes et ressortissants étrangers sont morts et plus de 2.700 restent portés disparus. On est sans nouvelles, en particulier, d'environ 1.500 Suédois et 800 Norvégiens.

Des touristes étrangers épluchaient les noms inscrits sur des listes dans les hôpitaux et passaient au crible des dizaines de photos de corps enflés et sans vie. Le bilan officiel s'élève à 1.538 morts en Thaïlande.

Selon Richard Gross, géophysicien de la Nasa en Californie, le séisme de dimanche a peut-être imprimé une accélération légère mais définitive de la vitesse de rotation de la terre, en raccourcissant les jours d'une fraction de seconde, et il a brièvement fait vaciller le globe terrestre sur son axe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Plus de 68.000 morts dans les raz-de-marée en Asie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les raisons des morts dans mon bac
» Poussins morts dans l'oeuf
» poussins & cannetons morts dans l'oeufs...
» Bébés morts dans le nid
» poussins morts dans l'oeuf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: