THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tsunami en Asie: les bloggeurs à la pointe de l'événement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Tsunami en Asie: les bloggeurs à la pointe de l'événement   Mer 29 Déc - 11:21


Tsunami en Asie: les bloggeurs à la pointe de l'événement

NEW YORK (AFP) - Les blogs, souvent connus comme forums politiques ou carnets intimes en-ligne, sont devenus des acteurs de premier plan après le tsunami qui a ravagé le sud-est asiatique.
Dans le monde entier, de l'Inde aux Etats-Unis, ils ont relayé l'information aux premiers instants, donnant l'ampleur de la catastrophe, ouvrant leurs pages à des témoignages de première main souvent poignants et ultra-réalistes.
Des sites habituellement peu tournés vers l'actualité ont revu leur politique pour donner la parole aux victimes, comme worldchanging.com, un portail de la côte ouest américaine qui depuis fin 2003 invite les internautes à s'exprimer sur les moyens de rendre le monde meilleur.

"Ici nous ne couvrons pas l'actualité, mais le séisme indonésien et ses conséquences vont au-delà des nouvelles habituelles", écrivent ses animateurs avant de laisser la parole à un survivant, prénommé Alex, qui raconte la montée de la vague. "Après quelques minutes, l'eau cessa de monter et je sentis qu'il était possible de nager vers la rive, écrit-il. Ce que je n'avais pas réalisé est que les eaux se retireraient aussi spectaculairement. Soudain je me trouvais balayé en mer à une vitesse effroyable... Pour la première fois, je me sentis impuissant".

Sur sumankumar.com, un bloggeur raconte depuis Madras, en Inde, que "les secouristes sont incapables d'assister tous les morts et tous les vivants".

"Arrêtez de surfer sur le Web, faites quelque chose maintenant", écrit depuis les Etats-Unis un autre bloggeur, Greg Hugues. "Les gens ont besoin d'aide, c'est le moment de suspendre ce que vous faites habituellement, de sortir de votre petit monde numérique et de revenir à la réalité".

Commandpost, créé en mars 2003 lors de l'intervention américaine en Irak et qui se veut une source de journalisme citoyen, explique "comment vous pouvez aider", liste les organisations caritatives par confession ou pays.

Les blogs avaient déjà montré leur efficacité lors des attentats du 11 septembre 2001 ou de l'accident de la navette spatiale américaine. Mais l'ampleur du phénomène semble s'être encore accrue et globalisée, avec cette fois-ci l'explosion des blogs asiatiques.

Ainsi, "tsunamihelp.blogspot.com", monté en quelques heures par une trentaine de bloggeurs de la région: Ajay, étudiant indien de 22 ans, Bala, ingénieur informatique installé dans le New Jersey, Samit, jeune écrivain de Calcutta.

Le site incite les bloggeurs à se porter volontaires pour organiser des mises à jour constantes, relaie les appels à la générosité du Premier ministre indien, des ONG.

"C'est un nouveau chapitre d'une tendance apparue le 11 septembre (2001) aux Etats-Unis, quand les télévisions se sont retrouvées face à bien peu d'informations et que les gens ont commencé à alimenter les blogs, à New York ou à Washington, en racontant ce qu'ils avaient vu," analyse Jeffrey Henning, numéro deux de Perseus Development, société américaine spécialisée dans le suivi de la "blogosphère". "Le tsunami sera peut-être +le 11 septembre+ des bloggeurs asiatiques".

"La télévision est très répétitive sur ce genre d'histoires, elle n'a pas beaucoup d'informations ni d'images, alors elle montre et remontre les mêmes choses. Les gens regardent pendant une demi-heure, puis ils vont sur internet," ajoute-t-il.

"Les blogs ne devraient pas prendre la place du journalisme professionnel", dit de son côté Robert Thompson, professeur spécialiste des médias à l'Université de Syracuse. "Mais ils sont très utiles, car seuls capables de recueillir l'information rapidement. Les grands médias ont des correspondants à Paris, à Moscou, ils ne peuvent être partout. Le phénomène des blogs signifie que vous avez désormais des correspondants partout".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tsunami en Asie: les bloggeurs à la pointe de l'événement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liste des poissons et invertébrés d' Asie
» 96 L d'Asie
» Nageoire caudale en pointe
» L'ile Vierge depuis la pointe de Rostudel
» mon 300l asie - amazonien (lolo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: