THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'aide internationale en Asie confrontée à de multiples...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: L'aide internationale en Asie confrontée à de multiples...   Jeu 30 Déc - 12:00


Organisation des secours dans un temple de Ban Muan, en Thaïlande.
jeudi 30 décembre 2004, 9h27
L'aide internationale en Asie confrontée à de multiples urgences
Par Michael Perry
BANGKOK (Reuters) - Des foules affamées et des villes entièrement détruites: à mesure qu'elles arrivent en Asie, les équipes internationales de secours prennent conscience de l'ampleur de la tâche qui les attend.

"Des villages entiers ont été emportés. L'eau potable est la question la plus urgente à ce stade. Mais nous devons nous assurer qu'une attention immédiate sera également portée à la reconstruction. Des routes jusqu'aux écoles, tout doit être reconstruit", résume Rod Volway, de l'organisation internationale CARE-Canada, un des premiers à avoir gagné la province indonésienne d'Aceh, la plus meurtrie par les tsunamis.

Face à cette catastrophe sans précédent, les Nations unies continuent de mettre en place la plus grande opération humanitaire de leur histoire tandis que le président américain George Bush constitue une coalition internationale pour coordonner l'aide.

220 MILLIONS DE DOLLARS: SOLIDARITÉ SANS PRÉCÉDENT

Cinq jours après le séisme au large de Sumatra et les vagues géantes qui ont semé la mort et la désolation sur les rivages asiatiques de l'océan Indien, les sommes débloquées pour répondre à la crise dépassent les 220 millions de dollars.

"Dans ce type d'effort d'assistance, la générosité des contributeurs est phénoménale (...) et c'est la première fois qu'au troisième jour d'une crise, on dispose déjà de 220 millions de dollars", a commenté au siège new-yorkais des Nations unies Jan Egeland, secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordonnateur des secours d'urgence.

Des centaines de tonnes de vivres, d'équipement de premier secours et de matériel de traitement des eaux usées sont acheminées vers l'Indonésie, le Sri Lanka, la Thaïlande et les autres pays durement éprouvés par les vagues géantes.

Mais, reconnaît Jan Egeland, seule une petite partie de cette aide a été redistribuée aux populations démunies et la frustration des rescapés pourrait augmenter dans les jours et les semaines à venir. "Il faudra peut-être 48 ou 72 heures pour toucher les dizaines de milliers de gens attendant une assistance aujourd'hui - ou qui l'attendaient hier, plutôt", admet le Coordonnateur des secours d'urgence de l'Onu.

Selon David Nabarro, chargé des situations de crises à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), cinq millions de personnes sont pourtant privées des moyens de subsistance: "Soit elles n'ont pas accès à l'eau, soit leur système sanitaire est insuffisant, soit elles ne trouvent pas de nourriture."

L'Indonésie a payé le tribut le plus lourd à la catastrophe. Aux vagues géantes s'est en effet ajouté l'impact direct du séisme de dimanche matin, dont l'épicentre était situé à 150 kilomètres au large des côtes de Sumatra.

Des largages aériens de vivres ont été entrepris au-dessus de régions totalement isolées et l'Onu étudie la mise en place d'un pont aérien vers la province d'Aceh. "Une grande partie de cette province, la plus proche de l'épicentre du séisme, a été rasée et les populations locales ont un besoin urgent d'abris et de moyens de subsistances", note Ruud Lubbers, qui dirige le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR).

ANNAN: "IL FAUDRA DES MILLIARDS DE DOLLARS"

Les tsunamis, qui se déplacent à plus de 500 km/h, ont non seulement balayé des dizaines de milliers de personnes et englouti des villes et des villages mais aussi dévasté les systèmes de collecte et de traitement des eaux usées et pollué des réserves d'eau douce.

Les spécialistes des situations d'urgence y voient la principale source de propagation de maladies contagieuses, choléra, paludisme, dengue, pneumonie, qui menacent les survivants. Le risque épidémique pourrait, selon l'OMS, faire autant de victimes que les vagues sismiques.

CARE-Indonésie prépare la distribution de 100.000 bouteilles équipées de système de filtration. Quelques cachets d'une solution chlorée peuvent traiter jusqu'à 20 litres d'eau.

A la FAO, l'organisation des Nations unies chargée de l'alimentation et de l'agriculture, on met en avant la destruction des champs cultivés. "A l'évidence, l'aide médicale, l'eau potable, les vivres, des abris et des installations sanitaires constituent les besoins les plus pressants mais les communautés touchées doivent aussi relancer aussi tôt que possible les travaux agricoles pour qu'elles puissent subvenir à leurs besoins et éviter un exode massif vers des villes déjà surpeuplées", note Fernanda Guerrieri, responsable des opérations de crise à la FAO.

Face à ces besoins, les financements mis à disposition par une soixantaine de pays, aussi généreux soient-il, ne seront pas suffisants. L'Onu a d'ores et déjà demandé 130 millions de dollars supplémentaires (70 pour le Sri Lanka, 40 pour l'Indonésie et 20 pour les Maldives).

"Je pense qu'il faudra des milliards de dollars", a avancé mercredi soir le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, qui lancera le 6 janvier prochain un nouvel appel de fonds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'aide internationale en Asie confrontée à de multiples...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aide pour peupler mon aquarium
» REUSSIR SON PREMIER AQUARIUM
» Liste des poissons et invertébrés d' Asie
» A l'aide pour tenon/mortaise
» Besoin d'aide: choix population mbunas malawi !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: