THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Près de 127.000 morts en Asie du Sud...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Près de 127.000 morts en Asie du Sud...   Sam 1 Jan - 20:43


Des étiquettes identifient des victimes dans un cimetière à Bang Mueang, en Thaïlande.
samedi 1 janvier 2005, 17h56
Près de 127.000 morts en Asie du Sud, où l'aide arrive en masse
Par Tomi Soetjipto et Dean Yates

BANDA ACEH, Indonésie (Reuters) - Malgré l'intensification de l'aide internationale, l'année 2005 a commencé samedi dans la désolation et le deuil en Asie du Sud où le dernier bilan des raz-de-marée de dimanche fait état de près de 127.000 morts.

L'aide humanitaire internationale afflue sur les pourtours de l'océan Indien, mais sa distribution se heurte à d'importants problèmes logistiques, plusieurs régions demeurant inaccessibles six jours après la catastrophe.

Les tsunamis ont en effet détruit de nombreuses routes, des ports, des bateaux, et sérieusement endommagé les réseaux de téléphonie et les moyens de communication.

En outre, certains aéroports de la région commencent à être saturés par les va-et-vient des avions et hélicoptères qui acheminent l'aide internationale. Le manque d'essence est également problématique, de nombreux camions d'assistance ne pouvant rallier les zones isolées faute de carburant.

Répondant à l'appel à une mobilisation sans précédent du secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, le Japon s'est engagé samedi à verser jusqu'à 500 millions de dollars (environ 368 millions d'euros) d'aide aux pays touchés par le séisme.

Cette somme, la plus importante promise jusqu'à présent par un pays, représente "la limite supérieure de ce que nous souhaitons donner", a déclaré à Reuters un responsable du ministère des Affaires étrangères.

Au total, le montant de l'aide internationale s'élevait samedi à 1,85 milliard de dollars après avoir doublé en 24 heures.

UN MILLION DE SANS ABRI

Outre l'identification des cadavres, la priorité des autorités est à présent de venir en aide aux rescapés: les raz-de-marée ont laissé environ un million de personnes sans abri à travers les différents pays touchés et cinq millions ont aujourd'hui besoin d'eau potable, de nourriture, de vêtements et de traitements médicaux pour empêcher la propagation d'épidémies.

Selon le gouvernement suédois, le nombre d'Occidentaux tués en Asie sera supérieur à 3.300 et pourrait atteindre 4.600. Plus de 3.500 touristes suédois sont toujours portés disparus.

La plupart des efforts se concentre sur la ville de Banda Aceh, capitale de la province indonésienne d'Aceh, au nord de l'île de Sumatra, la plus durement frappée par les vagues géantes. Deux tiers des personnes tuées dimanche s'y trouvaient.

Samedi, des centaines de rescapés se sont regroupés sur l'aéroport de la ville, attirés par l'arrivée de cinq hélicoptères Sea Hawk de l'armée américaine, mais aussi de Super Puma de Singapour et de gros porteurs indonésiens et australiens.

"Nous sommes ici pour apporter notre aide et nous travaillerons jusqu'à ce que la mission soit accomplie. Nous irons partout où on nous demandera de l'aide", a affirmé à Reuters le capitaine de l'armée américaine Larry Burt.

Malgré ce déploiement de force dans la capitale de la province, l'aide n'est toujours pas parvenue à la majeure partie des rescapés et les risques d'épidémies demeurent une des principales préoccupations des humanitaires.

LES ENFANTS PARTICULIEREMENT TOUCHES

"Le problème majeur que nous rencontrons ici, en comparaison d'autres catastrophes, c'est que le système de santé s'est désagrégé. Il n'y a aucun professionnel local de la santé", a déclaré sous le sceau de l'anonymat un responsable de l'Onu, ajoutant que de nombreux enfants souffraient de blessures infectées, de problèmes respiratoires et de diarrhées.

Le Haut commissariat pour les réfugiés des Nations unies (HCR) a annoncé qu'il commencerait dimanche à acheminer 400 tonnes de matériel depuis ses entrepôts de Copenhague et de Doubaï, ce qui devrait permettre de subvenir aux premiers besoins d'environ 100.000 personnes.

De son côté, l'Inde continue d'affirmer qu'elle n'a pas besoin de l'aide étangère.

Le coordinateur des opérations de secours à la direction de l'Onu, Jan Egeland, a laissé entendre que le bilan s'acheminait vers les 150.000 morts, dont vraisemblablement un tiers d'enfants.

"Il est difficile d'imaginer la peur, le désarroi et le désespoir de ces enfants qui ont vu d'énormes vagues balayer leur monde", a déclaré Carol Bellamy, directrice générale de l'Unicef.

"Les enfants ont perdu tous les repères de la vie qu'ils connaissaient: leurs parents, frères et soeurs ou amis ainsi que leur maison, leur école, leur quartier. Ils ont un besoin urgent de protection", a-t-elle ajouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Près de 127.000 morts en Asie du Sud...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oisillons a moitier mort près du nid a terre !!!! =(
» Liste des poissons et invertébrés d' Asie
» Les raisons des morts dans mon bac
» Poissons morts, je ne comprends pas !!
» chats morts: que faire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: