THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La France étoffe son aide, craint plus de 150 morts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: La France étoffe son aide, craint plus de 150 morts   Dim 2 Jan - 16:28


Corps sur une jetée dans l'île de Phi Phi, en Thaïlande. Le gouvernement prévient que le nombre de Français tués ou disparus dans les raz-de-marée du 26 décembre pourrait dépasser 150. /Photo prise le 2 janvier 2005/REUTERS/Bazuki Muhammad
dimanche 2 janvier 2005, 13h41
La France étoffe son aide, craint plus de 150 morts

PARIS (Reuters) - Paris a décidé de renforcer son dispositif d'aide à destination des pays ravagés par les tsunamis en Asie du Sud, où le bilan des victimes françaises pourrait être "bien supérieur" à 150 morts.

"On ne peut pas exclure que le chiffre total de nos compatriotes décédés ou disparus soit bien supérieur à 150", a déclaré Renaud Muselier, secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, dimanche matin sur France Inter.

Interrogé sur un bilan qui dépasserait 650 victimes françaises - en additionnant le nombre de tués, de disparus et de personnes dont on est toujours sans nouvelle une semaine après le drame -, il a dit "ne pas croire à cette situation, la pire des situations".

Le bilan officiel fait état de 22 tués "confirmés", 99 disparus, 244 blessés "clairement identifiés" et plusieurs "centaines de Français dont nous sommes sans nouvelles", a-t-il précisé, reprenant les derniers chiffres fournis par le Quai d'Orsay vendredi.

Dans cette dernière catégorie "sans nouvelles" figurent "des cas fondamentalement différents les uns des autres", notamment des familles que l'on croyait parties en Thaïlande mais qui se trouvaient en fait chez elles en France, a-t-il expliqué.

"Vous avez toutes sortes de situations bien particulières et on est en train justement de regrouper, rechiffrer et identifier tous nos compatriotes", a-t-il ajouté.

Après Michel Barnier, le ministre de la Santé, Philippe Douste-Blazy partira "à la demande du Premier ministre" pour le Sri Lanka dimanche soir afin "d'initier un pont aérien" entre la France et l'océan Indien.

Un "premier convoi préparé avec plusieurs ONG" permettra l'acheminement de plusieurs tonnes de matériel et de médicaments afin de prévenir d'éventuelles épidémies, peut-on lire dans un communiqué du ministère de la Santé.

Une équipe d'épidémiologistes de l'Institut de veille sanitaire et de l'Institut Pasteur prendra place à bord de l'appareil.

"L'urgence, c'est d'éviter la catastrophe sanitaire", confirme la ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie dans un entretien publié par le Journal du Dimanche.

Dès lundi, la France va donc envoyer un nouvel Airbus A310 militaire afin de faire parvenir douze tonnes de matériel de traitement de l'eau et de médicaments.

DEUX BÂTIMENTS DE LA MARINE SUR ZONE

De plus, deux bâtiments de la Marine nationale - le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc et la frégate Georges Leygues - vont être dépêchés sur zone avec à leur bord des équipes médicales, a précisé la ministre.

De leur côté, les soixante membres de la Sécurité civile arrivés en début de semaine au Sri Lanka procèdent à 250 interventions par jours en liaison avec la Croix-Rouge, explique le ministre de l'Intérieur dans les colonnes du JDD.

La France coordonne l'ensemble des moyens européens envoyés au Sri Lanka, où le bilan dépasse les 28.000 morts, rappelle Dominique de Villepin.

"Nous étions les premiers à Colombo et nous sommes les plus nombreux c'est pour cela que l'Union européenne nous a confié cette tâche essentielle", précise-t-il.

A Sumatra, l'île indonésienne la plus proche de l'épicentre du séisme de dimanche dernier, 70 sapeurs-pompiers ont mis en place un hôpital de campagne.

Selon Renaud Muselier, la "Maison France" a déjà fait parvenir six avions d'aide, contenant 60 tonnes de matériel, et "six autres sont en partance". Ces moyens débloqués par les autorités s'ajoutent aux initiatives des organisations caritatives.

Depuis huit jours, "le rôle de la France a été important, voire essentiel", a-t-il estimé mais "on ne peut pas affronter seul ce genre de dossier".

"C'est une mondialisation des secours qui se met en place, dans le cadre des instances internationales" avec d'une part ECHO, le bureau humanitaire de l'Union européenne et les "organismes onusiens", a-t-il ajouté.

Jeudi, Jacques Chirac a demandé au gouvernement de doubler, à plus de 40 millions d'euros, le montant de son aide aux pays riverains de l'océan Indien, où au moins 128.000 personnes ont trouvé la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La France étoffe son aide, craint plus de 150 morts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marineland... Sans aide, 4 000 animaux seraient morts...
» A l'aide pour tenon/mortaise
» Besoin d'aide: choix population mbunas malawi !!
» propose aide a l autoconstruction
» chiot aveugle besoin d'aide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: