THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les secours engagés dans une course contre la montre en Asie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Les secours engagés dans une course contre la montre en Asie   Mar 4 Jan - 20:46


mardi 4 janvier 2005, 18h21
Les secours engagés dans une course contre la montre en Asie
Par Dean Yates

BANDA ACEH (Reuters) - Les équipes de secours ont poursuivi leur course contre la faim, la soif et les épidémies, mardi, dans le Sud de l'Asie, en dépit du cauchemar logistique que représente l'acheminement de l'aide, notamment dans la province indonésienne d'Aceh, où l'unique aéroport a été fermé une partie de la journée.

Neuf jours après les raz de marée sismiques qui ont dévasté le littoral de l'océan Indien, Jan Egeland, coordonnateur de l'aide d'urgence pour les Nations unies, a estimé que le bilan officiel de près de 150.000 morts pourrait encore s'alourdir avec la propagation des maladies dues aux eaux souillées.

Certaines de ces affections ont d'ores et déjà été signalées à Aceh, dans le nord de Sumatra, qui a payé le plus lourd tribut à la catastrophe avec 94.000 morts confirmées.

En déplacement dans la zone sinistrée avant le sommet prévu jeudi à Djakarta, Colin Powell a assuré que Washington ferait le nécessaire pour venir en aide aux victimes. Le secrétaire d'Etat américain a toutefois estimé qu'une mobilisation de l'ampleur du "plan Marshall" mis en oeuvre en Europe au lendemain de Seconde Guerre mondiale ne serait pas nécessaire.

Les promesses de dons dépassent aujourd'hui les deux milliards de dollars, somme que Jan Egeland a jugée "phénoménale". "Nous n'avons jamais, jamais rien vu de tel. En dix jours, nous avons obtenu davantage pour les victimes du tsunami que pour toutes les missions humanitaires menées dans le monde l'année dernière", s'est-il félicité, ajoutant que cette mobilisation sans précédent devait devenir la norme.

UN DEMI-MILLION DE BLESSÉS

Aussi énorme soit-il, l'élan de solidarité se heurte toujours à un obstacle logistique que les impondérables menacent à tout moment de rendre insurmontable.

L'aéroport de Banda Aceh, plate-forme essentielle pour l'acheminement de l'aide humanitaire, a été fermé au trafic mardi matin, un Boeing 747 dont le train d'atterrissage s'était brisé en heurtant un buffle ayant bloqué l'unique piste.

L'appareil a finalement pu être dégagé en fin d'après-midi, mais les vivres et le matériel, détournés vers Medan, situé à 450 kilomètres au sud-est, se sont accumulées. Les rotations des hélicoptères n'ont en revanche pas été affectées.

Evoquant une "course contre la montre", l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a évalué à un demi-million le nombre de blessés et de sinistrés ayant besoin d'une assistance médicale d'urgence dans les six pays les plus touchés.

L'agence onusienne, qui redoute l'apparition du choléra parmi les cinq millions de sans abri, a d'ores déjà signalé des cas de pneumonie et de dysenterie ainsi que des infections dermatologiques et même des cas de gangrène dus à l'exposition à l'eau contaminée à Aceh. Les cas de paludisme, favorisé par la multiplication des points d'eau stagnante, ont également progressé dans cette province qui compte à elle seule près de 400.000 déplacés.

A Meulaboh, ville de la côte ouest de la province littéralement rayée de la carte, où le bilan pourrait atteindre 40.000 morts, une piste d'atterrissage a pu être suffisamment déblayée pour accueillir des bi-moteurs.

"UN DÉFI À L'ENTENDEMENT"

Une unité médicale de l'armée singapourienne a ainsi pu s'installer sur place. Ses 33 membres ont vu pas moins de 150 patients au cours des toutes premières heures, raconte le colonel Edwin Lou.

"Le nombre de victimes à Meulaboh défie l'entendement", s'est exclamé Aitor Lacomba, directeur pour l'Indonésie de l'organisation International Rescue Committee.

Au Sri Lanka, pays le plus touché après l'Indonésie avec plus de 30.000 morts, des pluies torrentielles se sont poursuivies, ajoutant au calvaire des rescapés, alors que l'aide internationale commençait à porter ses fruits.

Des dirigeants du monde entier se retrouveront jeudi à Djakarta dans le cadre d'un sommet convoqué à la hâte pour évoquer les conséquences du tsunami. Le Premier ministre japonais, Junichiro Koizumi, son homologue chinois, Wen Jiabao, le secrétaire d'Etat américain Colin Powell et le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, ont d'ores et déjà confirmé leur participation.

Si l'ampleur de la catastrophe humaine semble incommensurable, son coût financier paraît beaucoup plus réduit dans la mesure où les dégâts ne concernent que le littoral, où les activités se limitent à la pêche et au tourisme.

La Grande-Bretagne a néanmoins appelé mardi au gel de la dette extérieure des pays touchés. Le ministre français des Finances, Hervé Gaymard, a quant à lui fait savoir que le Club de Paris, qui regroupe les pays créditeurs, se penchera sur un éventuel moratoire de la dette extérieure du Sri Lanka et de l'Indonésie lors de sa prochaine réunion, le 12 janvier.

En ce qui concerne la contribution française, le porte-hélicoptères "Jeanne d'Arc" et la frégate "Georges-Leygues" dépêchés en Asie par Paris pour une aide médicale d'urgence devraient arriver dans la région d'ici "six à neuf jours", selon le ministère de la Défense.

Les deux bâtiments ont appareillé mardi de Djibouti avec à leur bord cinq tonnes de médicaments, 80.000 litres d'eau et quelque 6.000 rations alimentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les secours engagés dans une course contre la montre en Asie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cherche jack russel dans le 62 contre bon soin !
» Hydre dans mon aquarium.
» lutte contre les pucerons
» cavaliere propose hebergement equidé dans 5 hectares contre coup de main dans la vienne à Pleumartin
» Forumamontres s'engage à vos cotés dans la lutte contre le vol de montres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: