THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Apparemment pas d'étrangers enterrés dans les fosses ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Apparemment pas d'étrangers enterrés dans les fosses ...   Ven 7 Jan - 8:49

jeudi 6 janvier 2005, 21h15
Apparemment pas d'étrangers enterrés dans les fosses communes en Thaïlande, selon les autorités

BUANG MUAN (AP) - Aucun ressortissant étranger ne semble avoir été enterré en Thaïlande dans des fosses communes avec des victimes du tsunami du 26 décembre, ont déclaré jeudi des responsables thaïlandais.

Le ministère allemand des Affaires étrangères a demandé au gouvernement thaïlandais des informations après un reportage du magazine Der Spiegel selon lequel 600 victimes, dont 300 européens, ont été inhumés dans une fosse commune à Bang Muan, localité au nord de la région de Khao Lak, dévastée par le raz-de-marée.

Les journalistes de Der Spiegel citaient un membre de la Croix-Rouge thaïlandaise, Arunswadi Pachra et le Dr Wicharn Girdwichat, directeur d'un hôpital local. Des puces d'identification avaient été implantées dans les corps avant leur inhumation, ajoutaient-ils.

Le médecin a démenti jeudi que des ressortissants étrangers aient été enterrés à Bang Muan. "Non, seuls des cadavres thaïlandais sont enterrés la", a-t-il déclaré à l'agence Associated Press Television News. Invité à préciser comment il pouvait en être certain, étant donné l'état de certains corps, il a répondu: "nous pratiquons un examen minutieux et quand nous ne pouvons pas identifier certains corps, nous les entreposons dans un endroit spécial". Des cadavres ont ainsi été stockés dans des wagons frigorifiques.

Si par hasard des étrangers ont été inhumés là, cela résulterait seulement d'une erreur d'identification par les familles, a de son côté déclaré le Dr Pornthip Rojchanasiri, responsable des services thaïlandais de médecine légale. Selon un dernier bilan, 5.291 personnes ont été tuées en Thaïlande, dont environ la moitié d'etrangers. Plus de 3.700 personnes sont par ailleurs portées disparues. AP[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Re: Apparemment pas d'étrangers enterrés dans les fosses ...   Ven 7 Jan - 13:47


vendredi 7 janvier 2005, 10h52
La Thaïlande dément la présence de dépouilles d'étrangers dans des fosses communes

PHUKET (Thaïlande) (AFP) - La Thaïlande a démenti catégoriquement vendredi que des victimes étrangères du tsunami aient été enterrées dans des fosses communes ou incinérées, plusieurs pays occidentaux lui ayant demandé des explications à ce sujet.
Le bilan des morts confirmées à été légèrement relevé 5.291, dont 2.510 étrangers. Celui des disparus a en revanche un peu reculé à à 3.570 personnes, dont 1.143 étrangers et 2.427 Thaïlandais.

"La politique du gouvernement thaïlandais est de ne rien faire avec les dépouilles des étrangers sans avoir obtenu l'accord de leurs familles", a déclaré à l'AFP Jakrapob Penkair, le porte-parole du gouvernement, "et tous les corps des étrangers sont dans des conteneurs" frigorifiques.
La confusion vient du fait que la presse locale a rapporté que des cadavres de victimes thaïlandaises étaient incinérés en plein air, les crématoires étant débordés, à la demande des familles, a assuré le porte-parole.

L'ambassadeur de Suède en Thaïlande, ainsi que les représentants d'Allemagne et des Pays-Bas ont demandé formellement jeudi à Bangkok des explications sur l'utilisation de fosses communes pour enterrer les victimes du tsunami, selon le ministère suédois des Affaires étrangères.

Les pays européens voudraient savoir si des corps de touristes y ont été enterrés et, s'ils l'ont été, si c'était de façon définitive ou en attendant l'identification des corps, a expliqué le représentant du ministère, Anders Ericsson.

La Suède, après la France, avait reçu l'assurance des autorités thaïlandaises qu'aucun de ses ressortissants ne serait incinéré, après avoir insisté sur la nécessité de l'identification de ses victimes.

Le Premier ministre britannique Tony Blair a également demandé aux pays sinistrés par le tsunami de ne pas enterrer les morts britanniques dans des fosses communes.

Le ministre britannique des Affaires étrangères Jack Straw se trouvait à Phuket vendredi matin où il devait soulever cette question avec les responsables thaïlandais.

Il a annoncé que 49 Britanniques étaient morts et 391 toujours portés disparus dans les différents pays touchés de l'océan Indien. Le précédent bilan officiel était de 41 morts et au moins 158 disparus.

"Il est impossible de dire quel est le pays d'origine" de nombreux morts, a déclaré M. Straw lors d'une conférence de presse après une visite de la cellule de crise et de blessés britanniques dans un hôpital de Phuket.

Il a évoqué "l'angoisse de la longue incertitude pour de nombreuses familles" dans l'attente des résultats des analyses d'empreinte génétique visant à identifier les corps.

Un diplomate européen à Bangkok a estimé que la question des fosses communes "a été gonflée hors de proportion par certains pays européens".

"Il y a, semble-t-il, eu un malentendu" à ce sujet. Des cas isolés "ont pu arriver", a-t-il estimé, "mais par erreur. On n'a pas du tout le sentiment qu'il y a eu des directives données par le gouvernement".

Des responsables de la seule fosse commune de la région ont expliqué à l'AFP que les 700 à 800 dépouilles inhumées provisoirement sont toutes asiatiques, sauf quelques corps d'occidentaux enterrés "par erreur".

L'Australie ne semblait pas non plus nourrir de trop fortes inquiétudes à ce sujet.

"Nous avons reçu des assurances selon lesquelles la politique (du gouvernement thaïlandais) était de faire subir une procédure d'identification à tous les corps des étrangers", a dit l'ambassadeur d'Australie Bill Paterson.

Un expert fédéral australien des identifications, Karl Kent, a expliqué à l'AFP que les inhumations temporaires étaient conformes aux procédures internationales.

"C'était la décision la plus appropriée, et je soutiens" ce qui a été fait, dit-il, invoquant les risques sanitaires.

"Toutes ces personnes seront exhumées", a-t-il assuré, estimant à "des milliers" le nombre de cadavres dans des fosses communes, sans pouvoir risquer un chiffre plus précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Apparemment pas d'étrangers enterrés dans les fosses ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chien : Enterré vivant, ligotée, une balle dans la tête il survit !!!
» Diffuseur co2 enterré dans le sable
» Dilemne dans le local technique ...
» Les Pays-Bas veulent interdire les coffee shops aux étrangers
» J'ai trouvé un cochon d'inde dans mon jardin !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: