THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le secteur du tourisme encore sous le choc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Le secteur du tourisme encore sous le choc   Ven 7 Jan - 11:49


Les annulations touchent environ 50% des séjours sur les zones concernées
Le secteur du tourisme encore sous le choc

Aude Sérès
[07 janvier 2005]

Le tourisme français est sous le choc. Aider les victimes, penser à la reconstruction, mais aussi réfléchir à des mesures de long terme en tirant des leçons du drame qui a frappé l'Asie du Sud-Est : telles sont les préoccupations des voyagistes français.


Hier, l'Association des tour-opérateurs français (Ceto) a indiqué qu'elle estimait l'impact financier pour ses adhérents de 60 à 65 millions d'euros en perte nette de chiffre d'affaires. A ce stade, les annulations ont touché environ 50% des séjours sur les zones concernées pour les déplacements programmés jusqu'en février. Lundi dernier, le Ceto a décidé de reprendre à partir du 16 janvier les départs vers les Maldives, le Sri Lanka, la Thaïlande et l'Inde du Sud. Les circuits seront toutefois réaménagés afin d'éviter les régions sinistrées.


Propriétaires d'infrastructures dans les zones touchées par le tsunami, des groupes comme le Club Med et Accor doivent gérer les dégâts matériels.


Avec 1 200 personnes employées sur trois villages (deux aux Maldives et un en Thaïlande), le Club Med a déploré le décès d'un collaborateur, mais ses villages sont lourdement endommagés. En particulier, le site de Faru, aux Maldives, est fermé jusqu'à nouvel ordre. Le Club pourrait même ne pas le rouvrir du tout – tout dépendra des expertises actuellement menées. Pour ce village, tout comme celui de Kani aux Maldives, la reprise de la commercialisation des réservations, fixée à fin janvier, devrait être retardée.


Le Club a proposé aux clients de reporter les réservations jusqu'en octobre. «Il est beaucoup trop tôt pour évaluer les conséquences financières», souligne-t-on dans le groupe. Ces détails doivent être examinés avec les assurances qui couvrent, insiste-t-on au Club Med, non seulement les dommages corporels, mobiliers et immobiliers, mais aussi les pertes d'exploitation liées à de tels sinistres.


Chez Accor, le bilan humain est très lourd. Au Sofitel Magic Lagoon Khao Lak, détruit à 70%, plus de 200 clients sur les 400 que comptait l'hôtel sont encore portés disparus, ainsi qu'une cinquantaine des 320 employés. Là aussi, on souligne qu'il est prématuré de parler de conséquences économiques.


C'est dans ce contexte que plusieurs pistes de travail ont été lancées par le ministère et la profession. Un groupe de travail a été constitué pour réfléchir à la création éventuelle d'un fonds professionnel de solidarité pour de tels événements, notamment en cas de rapatriement. Autre suggestion, créer une banque de données pour recenser les voyageurs partis par leurs propres moyens, mais aussi inciter une personne à laisser le nom d'une personne à prévenir en cas d'accident lors des réservations. Tout comme se pencher sur les problèmes d'assurance des victimes et des professionnels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le secteur du tourisme encore sous le choc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mutation youyou!!!
» boule sous la peau de ma puce
» Associations de plantes sous le tremble
» oeil enflé aprés un choc
» Sous vos jupes...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: