THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tsunami: la Thaïlande sort grandie de l'épreuve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Tsunami: la Thaïlande sort grandie de l'épreuve   Ven 7 Jan - 12:22


BANGKOK, 7 jan (AFP)
Tsunami: la Thaïlande sort grandie de l'épreuve

La Thaïlande sort grandie de l'épreuve du raz-de-marée qui a dévasté ses côtes méridionales: son gouvernement a donné l'image d'une administration aux commandes et efficace et sa population d'une vraie solidarité face à la catastrophe.

Contrairement à l'Indonésie, au Sri Lanka ou à l'Inde, sinistrés par le tsunami du 26 décembre, il n'y a pas eu, en Thaïlande, de scènes de chaos, d'engorgement de l'assistance, ni de rapports sur de vastes pans de populations ne pouvant être atteintes par les secours ou exposées aux risques d'épidémie.

Au contraire, les autorités sont rapidement apparues en mesure de gérer cette crise d'une ampleur pourtant sans précédent et de pouvoir subvenir aux besoins d'urgence, notamment des touristes étrangers qui, spécificité thaïlandaise dans cette tragédie, représentent la moitié des morts.

"Ils se sont très bien débrouillés. Ils ont tout fait pour les Occidentaux (...) Leur image ressort grandie à l'étranger", a estimé un diplomate vendredi.

"Tout s'est organisé, les priorités ont été établies, la chaîne de commandement s'est mise en place", indique lui aussi Vishnu Varunyou, vice-président de la cour administrative centrale de Bangkok.

"Les gouverneurs provinciaux sont de vrais relais du pouvoir central. Ils ont pris des mesures rapidement comme dépêcher des secours sur les sites, évacuer des villageois, acheminer de l'aide alimentaire dans des endroits sinistrés", explique-t-il.

La Thaïlande apparaît être le seul pays de la zone déjà en phase de reconstruction.

Mais les pertes matérielles sont très inférieures à celles de ses voisins et avec quelque 5.300 morts (et 3.500 disparus) les pertes humaines sont 20 moins élevées qu'en Indonésie, six fois moins qu'au Sri Lanka et moitié moins qu'en Inde. Le royaume n'a pas été frappé par le tsunami de la manière que ses voisins.

"En Thaïlande toutes les communications ont continué à fonctionner, ça c'est passé dans un centre névralgique, ultra-développé en raison du tourisme, en Indonésie c'était dans une zone périphérique, avec une guerre civile", explique un diplomate joint à Jakarta et qui connaît bien les deux pays.

La Thaïlande, qui n'a pas lancé d'appel à l'aide internationale, a donné l'image d'un pays moderne et maître des événements.

A la barre, Thaksin Shinawatra. Le Premier ministre faisait vendredi son 4e déplacement dans le Sud en 12 jours.

On l'a vu partout: visiter la cellule de crise, réconforter une experte légiste qui s'effondrait dans ses bras, rassurer des touristes en maillot de bain sur les plages de Phuket.

Jeudi, M. Thaksin, homme d'action et de terrain, avait préféré rester en Thaïlande plutôt que de se rendre au sommet international de Jakarta.

A un mois des législatives du 6 février, cette catastrophe vaut toutes les campagnes électorales.

"Il a réagi vite et s'est impliqué vite. Au plan intérieur il ne pouvait pas se permettre de ne pas être très présent. Au plan international c'était un bon moyen de refaire son image" ternie à l'étranger par des campagnes antidrogue ou une répression de la rébellion musclées dans le sud musulman, estime le diplomate.

La cote de popularité du chef du gouvernement a progressé dans les sondages. Plus que jamais il paraît assuré d'une confortable victoire aux législatives à la tête du Thai Rak Thai (TRT).

Quant aux 62 millions de Thaïlandais, ils ont versé 13 millions de dollars à un fonds d'aide aux victimes et --hormis une poignée de profiteurs-- ont fait preuve d'une grande générosité.

Volontaires et bénévoles ont afflué, de même que les dons.

"J'ai été impressionné par la quantité mais aussi la qualité des vêtements qu'ils ont donnés", témoigne Patrick Moskovitz, un Français résidant à Phuket, "il y avait des montagnes de quatre ou cinq mètres de haut de vêtements".

"Les Thaïlandais fonctionnent avec leur coeur. Si leur coeur est ouvert, ils vous offrent tout. Leur compassion est très forte. J'ai été témoin de la générosité des gens de Phuket tous les jours", ajoute-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tsunami: la Thaïlande sort grandie de l'épreuve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thaïlande 2011 par la route
» La Thaïlande, c'est le paradis
» Adeniums en Thaïlande
» quelques souvenirs de Thaïlande
» Thaïlande, inondations à Bangkok : ce que les touristes doivent savoir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: