THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tombeau pour 10 000 touristes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Tombeau pour 10 000 touristes   Mer 12 Jan - 15:53


Tombeau pour 10 000 touristes
ASIE - 9 janvier 2005- par MURIEL SIGNOURET


Entre « happy few » occidentaux en quête d’exotisme et pêcheurs misérables de la côte indienne, la vague tueuse n’a pas fait de différence.

Plus de 150 000 morts, dont près de 10 000 touristes occidentaux... Le bilan varie chaque jour (on retrouve peu à peu les disparus, vivants parfois, morts le plus souvent) ; et il est effroyable.

L'émoi aurait-il été aussi vif si ce tsunami asiatique n'avait fait autant de victimes occidentales ? À n'en pas douter, c'est à sa dimension planétaire que la catastrophe doit son hypermédiatisation. Touristes fortunés et pauvres pêcheurs de la côte indienne ont été emportés par les mêmes vagues tueuses, unis dans un même destin. En Thaïlande, la moitié des victimes sont des touristes étrangers.

Leurs plages paradisiaques, la richesse de leurs fonds marins, la beauté de leurs sites culturels et leur relative stabilité politique avaient fait des pays du Sud asiatique (Thaïlande, Indonésie, et, dans une moindre mesure, Sri Lanka et Inde), des destinations particulièrement prisées des Occidentaux. Notamment en fin d'année, pic de la saison touristique dans la région.

Cinq mille Européens auraient péri ou sont portés disparus. En Suède, le drame revêt une ampleur sans précédent. Ce pays de 9 millions d'habitants déplore 52 morts et s'inquiète du sort de plus de 2 300 ressortissants. Le nombre de décès dépassera celui du naufrage du ferry Estonia, en 1994, au cours duquel 500 ressortissants suédois avaient trouvé la mort. Le Premier ministre Göran Persson a prévenu ses concitoyens que ce n'était que « le début d'un long et douloureux travail de deuil ». Les communes, les écoles et certaines entreprises, comme Volvo, ont mis en place des cellules de crise pour soutenir les familles qui ont perdu un proche et les 20 000 Suédois qui rentrent traumatisés de leurs vacances en Asie.

Le Danemark, la Finlande et la Norvège ont, elles, revu leurs chiffres à la baisse et ne font plus état « que » de 38 morts et de 800 disparus.

Autre pays gravement touché : l'Allemagne, avec 60 morts. Une polémique oppose le gouvernement, qui avance le chiffre d'un millier de disparus, au quotidien Die Welt, qui, citant une source proche des services de sécurité, estime qu'ils sont plus de 3 000. Au lendemain du drame, 7 000 vacanciers allemands, séjournant pour la plupart en Thaïlande, ont été rapatriés.

En Grande-Bretagne, le gouvernement a essuyé de violentes critiques pour ne pas avoir dévoilé plus tôt le nombre des victimes. Ce n'est que le 3 janvier, neuf jours après le drame, que Jack Straw, le ministre des Affaires étrangères, s'est décidé à livrer un bilan de la catastrophe : 40 morts et quelque 160 disparus. La plupart ont été tués sur les plages thaïlandaises de Koh Phi Phi et de Phuket. Il s'agirait de l'événement le plus meurtrier de l'histoire du royaume, si l'on excepte les guerres. Lors des attentats du 11 Septembre, seuls 67 Britanniques avaient péri.

Le bilan provisoire des victimes françaises s'élève à 22 morts et plusieurs centaines de disparus.

En Suisse, il y aurait près de 130 victimes. Et 360 ressortissants helvétiques qui se trouvaient en Thaïlande n'ont toujours pas donné signe de vie.

Les Européens ne sont pas les seuls touristes victimes du tsunami. Les Australiens, qui affectionnent tout particulièrement les destinations asiatiques en raison de leur proximité géographique et de leur prix attractif, étaient nombreux à séjourner en Thaïlande et en Indonésie. Plus de 700 personnes sont portées disparues et 12 morts ont été identifiés. La Nouvelle-Zélande recherche une centaine de ressortissants. Enfin, les États-Unis ont dénombré 15 morts et sont sans nouvelles de 5 000 personnes.

Au-delà de ces bilans provisoires, la manière dont cette crise a été gérée par les responsables politiques est loin de faire l'unanimité. Presque tous les gouvernements ont été critiqués. On a ainsi reproché à la ministre suédoise des Affaires étrangères de ne pas avoir annulé une soirée au théâtre le 26 décembre, au Premier ministre britannique de ne pas avoir écourté ses vacances en Égypte, aux diplomates suisses d'avoir manqué de sensibilité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tombeau pour 10 000 touristes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caprices de touristes: les plus extravagants
» Bouillottes humaines pour touristes frileux
» La loi pour faciliter le mariage des touristes étrangers en Polynésie a été adoptée
» Des vols en apesanteur pour les touristes
» Bois pour voliere

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: