THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un mois après le tsunami: l'environnement aussi est à ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Un mois après le tsunami: l'environnement aussi est à ...   Mar 25 Jan - 13:53


Pour cela, la Thaïlande a mis les bouchées doubles afin d'achever avant le début de la mousson en avril une opération de nettoyage gigantesque visant à débarasser les récifs d'au moins un millier de tonnes de décombres.
• Peter Parks
mardi 25 janvier 2005, 11h13
Un mois après le tsunami: l'environnement aussi est à reconstruire

PHUKET (Thaïlande) (AFP) - Le tsunami a détruit ou renversé des récifs de coraux et jeté des voitures dans la mer, et, un mois plus tard, les scientifiques tentent toujours d'évaluer les dégâts subis par l'environnement en Asie du Sud.
Sauver les coraux du littoral de l'océan Indien, ravagé par les raz-de-marée du 26 décembre, est devenu une priorité pour l'Asie du Sud et du Sud-Est. Pour cela, la Thaïlande a mis les bouchées doubles afin d'achever avant le début de la mousson en avril une opération de nettoyage gigantesque visant à débarasser les récifs d'au moins un millier de tonnes de décombres.
Seuls 10% des quelque 78 kms2 de récifs coralliens longeant la mer des Andamans, dans le sud de la Thaïlande, ont été endommagés, avait récemment indiqué le directeur du département des ressources marines et côtières, Maitree Duangsawasdi. Mais les dégâts pourraient être beaucoup plus importants si on laissait là les tonnes de détritus et décombres emportés par les eaux en furie, a-t-il averti.

Les récifs de Phi Phi, chapelet d'îles situées au sud-est de l'île méridionale de Phuket, sont probablement les plus souillés avec une masse de détritus estimée à un millier de tonnes. Sept mille autres tonnes se trouvent sur la terre ferme, à proximité, a précisé le responsable.

"Nous devons essayer de débarrasser les détritus avant avril car la saison de la mousson va apporter encore plus de déchets et cela pourrait étendre sur le long terme les dégâts causés aux coraux", a-t-il averti.

Le nettoyage est soutenu par le Programme pour le développement des Nations unies (PNUD), qui fournit l'équipement, et des centaines de plongeurs bénévoles. Le PNUD a averti que certains sites avait subi des dommages extrêmement importants et que le sable ramené sur les coraux pourraient tuer les récifs s'il n'était pas enlevé.

En Indonésie, les dommages provoqués à l'environnement ont été estimés à 675 millions de dollars, selon Klaus Toepfer, directeur du Programme pour l'Environnement des Nations unies.

"Les dernières enquêtes montrent que les conséquences sur l'environnement sont encore plus alarmantes que ce que nous craignions auparavant", a-t-il déclaré.

"Il est clair que la reconstruction en cours doit également investir dans le capital environnemental des ressources naturelles - les forêts, les mangroves et les récifs de coraux", a ajouté M. Toepfer.

La force des raz-de-marée a été telle que c'est jusqu'à la géographie des côtes qui a pu être modifiée. Au Sri Lanka et dans le détroit de Malacca, entre Indonésie et Malaisie, des experts étudient ainsi un éventuel changement de la cartographie. Le tremblement de terre, qui a atteint une magnitude de 9 degrés, aurait ainsi pu avoir décalé l'île thaïlandaise de Phuket de 15 centimètres.

Aux Maldives, c'est l'ensemble de l'archipel, qui compte près de 1.200 îles et atolls, qui a été un instant submergée. Le président Maumoon Abdul Gayoom avait déjà, avant les raz-de-marée, alerté sur les risques d'inondation, voire de disparition, de ce chapelet d'îles situées à fleur d'eau, en cas d'élévation du niveau des eaux, du fait du réchauffement climatique.

Le ministre maldivien des Affaires étrangères, Fathulla Jameel, a souligné qu'un système d'alerte aux tsunamis, en discussion actuellement, ne pourrait pas empêcher la répétition de la catastrophe en ce qui concerne son pays.

"Que voulez-vous qu'on fasse en cas d'alerte. Grimper à un cocotier?", ironise-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un mois après le tsunami: l'environnement aussi est à ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maitre retrouvé 1 mois après
» ETAM retrouvé 7 mois après sa disparition
» constatations 3 mois après castration sur bouc âgé
» Labrador sable 15 mois, rendu à l'éleveur parce qu'il a détruit le jardin (30-34)
» Re-chute après infection pulmonaire ??!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: