THAÏLANDE - CAMBODGE

THAÏLANDE & CAMBODGE : INFOS, EMPLOI, IMMOBILIER, CULTURE, POLITIQUE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les hôpitaux privés thaïlandais étendent leurs tentacules...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlande - Cambodge
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5571
Date d'inscription : 08/08/2004

MessageSujet: Les hôpitaux privés thaïlandais étendent leurs tentacules...   Lun 24 Avr - 14:43



Un cardiologiste thaïlandais ausculte un patient norvégien à l'hôpital Bumrungrad à Bangkok.

lundi 24 avril 2006, 11h00
Les hôpitaux privés thaïlandais étendent leurs tentacules à l'étranger


BANGKOK (AFP) - Près de 1,3 million d'étrangers sont venus se faire soigner en Thaïlande l'année dernière et, forts du succès du tourisme médical, des hôpitaux privés de ce pays commencent à étendre leurs tentacules à travers l'Asie jusqu'au Moyen-Orient.
Cinq des grands hôpitaux privés de Thaïlande sont en train d'ouvrir des succursales à l'étranger ou de conclure des alliances pour gérer des établissements existants dans d'autres pays, indique Surapong Ambhanwong, conseiller de l'Association des hôpitaux privés thaïlandais.


"Il s'agira notamment de transférer des patients en Thaïlande pour un traitement ou une réhabilitation", dit-il en expliquant que les petites cliniques qui seront ouvertes dans des pays voisins plus pauvres fourniront les premiers soins avant une éventuelle évacuation vers Bangkok pour un traitement plus complet.
Au début de l'année, les services médicaux du Dusit avaient donné la tendance en annonçant un projet d'ouverture de deux hôpitaux au Cambodge en 2006 et 2007 avec une cible privilégiée: les touristes étrangers.

Le premier établissement ouvrira en octobre à Siem Reap, la localité qui mène aux célèbres temples d'Angkor. Plus de 20 millions de dollars seront dépensés pour mettre sur pied un hôpital de 50 lits dont la capacité sera doublée d'ici deux ans.

"Le nombre de touristes se rendant à Siem Reap ne cesse d'augmenter et il n'y a pas d'hôpitaux aux normes internationales", explique Wallop Adhikomprapa, vice-président du Dusit chargé des finances. "Si besoin est, les patients pourront être acheminés en Thaïlande en 45 minutes à bord d'hélicoptères".

M. Wallop précise que son groupe envisage également d'établir des cliniques dans des zones industrielles du Vietnam où vivent des étrangers.

Le Dusit - qui gère les marques hospitalières du Samitivej, du BNH et du Bangkok Hospital - envisage un accord avec un partenaire cambodgien l'année prochaine pour investir dans un hôpital de luxe à Phnom Penh.

L'hôpital Bumrungrad de Bangkok, qui a soigné 400.000 étrangers l'année dernière, a commencé à investir dans un hôpital de Manille et a signé des contrats de trois ans pour gérer des hôpitaux en Birmanie et au Bangladesh.

Un responsable du Bumrungrad précise que le groupe envisage également un accord de partenariat à Dubaï.

"Nous examinons les détails de l'investissement à Dubaï mais visons des hôpitaux de 125 lits en 2008 qui pourront doubler leurs capacités à un stade ultérieur", dit-il, ajoutant: "Nous ciblons des touristes internationaux qui vont faire leurs achats à Dubaï mais aussi des habitants locaux fortunés".

En janvier, le Bumrungrad a signé un accord avec l'agence internationale de voyages Diethelm Travel pour organiser des séjours de tourisme médical à la fois à Bangkok et dans ses succursales étrangères.

L'expansion internationale est une question vitale pour les hôpitaux privés thaïlandais qui devraient générer cette année des revenus estimés à 933 millions de dollars provenant de quelque 1,4 million de patients étrangers, selon le Centre de recherche Kasikorn.

"La compétition régionale s'est intensifiée, alors que Singapour, Hong Kong et la Malaisie déploient des efforts pour accroître les revenus liés à la santé", précise un récent rapport de ce centre.

"Hormis la Thaïlande, Singapour a investi en Malaisie, en Indonésie, au Vietnam, à Brunei et en Australie, dans un effort visant à regagner son titre de principal pôle d'attraction pour les patients internationaux dans la région", rappelle ce document.

Singapour a attiré 400.000 malades étrangers l'année dernière, soit trois fois moins que la Thaïlande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les hôpitaux privés thaïlandais étendent leurs tentacules...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vrac, X Thaïlandais à crête dorsale, 04/12/2004(Tabanac-33)
» Piment Thaï Dragon
» Bangkok (Thaïlande)
» Le Thaï ,chat trés rare
» Uzi et Ultor, 2 Thaï Ridgeback à crête dorsale; 12/2003 (47)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAÏLANDE - CAMBODGE :: Catégorie à modifier... :: THAÏLANDE-
Sauter vers: